Adobe livre Photoshop en natif pour les Mac M1

L’éditeur a livré son outil de retouche photo pour les derniers PC d’Apple équipés de puce M1. Cette version de Photoshop s’avère très performante, même si certaines limitations existent. Pour résoudre ce problème, Adobe assure que les utilisateurs pourront repasser à la version émulée via Rosetta 2 pour les puces Intel.

Adobe a finalisé la version de Photoshop pour la puce M1 d’Apple, disponible depuis quelques mois en version bêta. Si les gains de vitesse apportés au célèbre logiciel de retouche photo sont importants, cette version native comporte cependant quelques limitations qui pourraient inciter certains utilisateurs à exécuter encore la version Intel dans Rosetta 2. L’éditeur affirme que la version M1 native est 1,5 fois plus rapide que la version Intel exécutée sur « les systèmes de génération précédente configurés de manière similaire », si bien que la différence sera certainement perceptible. La mise à jour de l’application passe par le dispositif de mise à jour Creative Cloud et la dernière version de Photoshop redémarrera de façon tout à fait transparente après l’update. La société précise que les éditions de Photoshop antérieures à la version 2020 ne seront pas compatibles avec la puce M1.

Selon les tests de vitesse effectués par PetaPixel pour comparer la version Rosetta à l’application M1 native, les gains sont très perceptibles. Dans l’un des tests, réalisé avec le benchmark PugetBench, le Mac mini sur lequel tournait la version de Photoshop optimisée pour Apple Silicon a enregistré le deuxième meilleur score global. Du jamais vu, selon PetaPixel.

Quelques fonctionnalités absentes

Mais la version M1 de Photoshop n’est pas parfaitement identique à la version Intel. Les fonctionnalités suivantes, listées par Adobe, ne sont pas encore disponibles dans la version M1 :

– Importation, exportation et lecture des vidéos intégrées dans les calques.

– Filtre de réduction du flou de bougé (Shake Reduction Filter)

– Synchronisation des préréglages

– Bouton de Partage d’image / Partage rapide

– Création d’une nouvelle bibliothèque à partir d’un document / commande de menu du panneau Bibliothèques

– Écran d’accueil > Partagé avec vous et Inviter à modifier / Fonctions d’édition collaborative.

– Ouvrir ou placer des fichiers au format U3D

– Démarrer de Bridge à partir des menus de Photoshop

Il existe également divers dysfonctionnements connus qu’Adobe s’emploie à résoudre, notamment des problèmes lors de l’exportation de fichiers SVG et un écran noir lors de l’affichage d’un document 3D. En attendant, Adobe propose des solutions de contournement. Pour la majorité des utilisateurs, ces limitations ne seront pas invalidantes, mais si vous avez besoin de l’une de ces fonctionnalités, vous pouvez toujours passer à la version Rosetta. Pour cela, allez dans le dossier « Applications », faites un clic droit sur l’icône de l’application Photoshop, puis cliquez sur « Lire les informations » pour afficher les détails et les options de l’application. Enfin, cochez la case « Ouvrir dans Rosetta » pour forcer le lancement de la version Intel.

Source