apres-sa-fusion-avortee-avec-renault-fiat-chrysler-veut-discuter-avec-psa-2

Après sa fusion avortée avec Renault, Fiat-Chrysler veut discuter avec PSA

Économie : Après sa fusion avortée avec Renault, Fiat-Chrysler veut discuter avec PSA |

Après des informations de presse mardi soir faisant état de telles négociations, les deux groupes ont confirmé mercredi matin des discussions afin de créer un géant valorisé à quelque 50 milliards de dollars.

« Suite aux récentes informations concernant une possible opération stratégique entre le groupe PSA et le groupe FCA, Fiat Chrysler Automobiles confirme que sont en cours des discussions visant à créer un groupe parmi les leaders mondiaux de la mobilité », a indiqué FCA dans un communiqué de quelques lignes, où il précise n’avoir « rien d’autre à ajouter pour le moment ».

Même commentaire laconique de PSA, qui a confirmé que « des discussions sont en cours en vue de créer l’un des principaux groupes automobiles mondiaux ».

Discussions pour une fusion entre égaux

Une source proche du dossier a expliqué à l’AFP que les deux groupes discutaient d’une fusion entre égaux. D’autres options sont également sur la table, a ajouté cette source sous couvert d’anonymat.

Le président du directoire de PSA Carlos Tavares deviendrait directeur général de la nouvelle entité, dont le conseil d’administration serait présidé par le patron de Fiat Chrysler (FCA) John Elkann, héritier de la dynastie Agnelli.

Il n’y a néanmoins aucune garantie que ces discussions aboutissent à un accord, a mis en garde cette source, en confirmant des informations du Wall Street Journal.

PSA a vendu 3,9 millions de véhicules l’an dernier, réalisant un chiffre d’affaires de 74 milliards d’euros. FCA a de son côté écoulé 4,8 millions de véhicules, pour 110 milliards.

afp/ebz

Source

Article gratuit et sans publicité, soutenez-nous en partageant avec votre réseau :
Retour haut de page