Après une année 2020 chaotique, SQLI optimiste sur 2021

Plombé par son activité en France, SQLI a enregistré des revenus en forte baisse l’an dernier et un résultat opérationnel courant en chute de 45% à 7,2 M€. Le bénéfice net ne ressort qu’à 200 K€.

Fortement impactée par la crise sanitaire, l’activité de SQLI en France a chuté de 23,9% en 2020 par rapport à 2019, avec à la clé une baisse des revenus annuels du groupe de 10,8%. Ce recul des facturations globales a entraîné une détérioration (-40 points à 3,3%) de la marge opérationnelle courante et donc du résultat opérationnel (ROC). Ce dernier s’établit à 7,2 M€ contre 13,2 M€ un an plus tôt. Il est supérieur aux 6 M€ prévus par SQLI et reste dans le vert grâce à l’activité à l’international, où la marge opérationnelle courante a progressé de 0,3 point à 10,4%. Dans l’Hexagone, elle s’est nettement repliée à -2,9% (3,3 M€) du chiffre d’affaires de SQLI France. Finalement, le bénéfice net du groupe reste très légèrement positif de 200 K€, soit un repli de 4,5 M€ sur un an.

Retour de la croissance attendu au T2 en France

Cette année, SQLI compte sur le travail d’optimisation de son positionnement et de son organisation pour « s’inscrire dans une nouvelle trajectoire de croissance rentable ». D’après les prévisions de l’ESN, son activité en France devrait progresser de nouveau dès le deuxième trimestre 2021. Le développement à l’international devrait quant à lui se poursuivre. Ces deux points doivent permettre au groupe de générer un chiffre d’affaires consolidé en hausse au deuxième semestre, assorti d’une progression de deux points de sa marge opérationnelle courante annuelle. L’exercice en cours sera également mis à profit pour préparer un nouveau cycle d’acquisitions en 2022. Dans ce cadre, SQLI ciblera des entreprises « de taille significative », dans l’Hexagone ou à l’international.

Source