Avec Mesh, Microsoft intègre la réalité mixte dans Azure

Sur sa conférence Ignite 2021, Microsoft s’est projeté dans la collaboration en réalité virtuelle et augmentée à travers Mesh, sa plateforme de réalité mixte hébergée sur Azure. L’éditeur propose une préversion de Mesh pour HoloLens et fait évoluer sa plateforme sociale Altspace VR. Il livrera dans les prochains mois une suite d’outils pour créer des applications sur Mesh.

Partager des expériences holographiques de façon collaborative entre des personnes intervenant à distance depuis différents lieux, à partir de terminaux divers. C’est ce que permet Mesh, la plateforme de réalité mixte – virtuelle et augmentée – qui sera accessible dans le cloud public Azure de Microsoft. A l’occasion de sa conférence en ligne Ignite 2021 (du 2 au 4 mars), l’éditeur de Redmond présente quelques-unes des situations qui pourront ainsi se mettre en place. « Vous pouvez réellement avoir l’impression d’être au même endroit que la personne avec laquelle vous partagez du contenu », décrit Alex Kipman, responsable technique de Microsoft pour l’IA et la réalité mixte dans le cloud, qui a supervisé Kinect et HoloLens et qui est à l’origine de nombreux brevets. Par la suite, les utilisateurs pourront utiliser la technologie d’holoportation développée par Microsoft – modélisation 3D de personnes transmise à distance pour créer une téléprésence holographique – pour se projeter dans les scènes créées avec Mesh et collaborer visuellement sur des modèles de produits en cours de conception qui apparaitront également sous une forme holographique.

On peut s’inscrire en ligne pour être informés des avancées de Mesh. Dans les prochains mois, la solution fournira aux développeurs une suite d’outils basées sur l’intelligence artificielle pour les avatars, la gestion des sessions, le rendu spatial, la synchronisation entre plusieurs utilisateurs et l’holoprotation afin de pouvoir concevoir des solutions collaboratives en réalité mixte. Celles-ci pourront fonctionner sur un ensemble d’équipements dont, évidemment, les casques de réalité virtuelle, en particulier l’HoloLens 2, ainsi que sur des PC, smartphones et tablettes.

Une préversion de Mesh pour HoloLens

Sur Ignite 2021, Microsoft annonce deux applications bâties sur la plateforme Mesh. L’une est une préversion de Mesh pour HoloLens qui permet à une équipe de collaborer à distance. Elle est disponible au téléchargement. L’autre est une nouvelle version -également accessible – d’Altspace VR, la plateforme sociale de réalité virtuelle, qui permet aux entreprises de tenir des réunions ou de rassembler ses collaborateurs dans un cadre sécurisé sur la gestion des authentifications, des sessions et de la confidentialité. L’éditeur de Redmond table sur le développement d’autres applications Mesh par des développeurs externes et des partenaires, ainsi que sur les bénéfices qu’apporteront l’intégration avec des produits comme le logiciel de collaboration Teams ou l’application de gestion d’entreprise Dynamics 365.

OceanX, association suédoise spécialisée dans la recherche sous-marine, a annoncé lors de la conférence Ignite une collaboration avec Microsoft pour créer un laboratoire holographique basé sur Mesh sur lesquels les scientifiques pourraient se rassembler, en personne ou virtuellement depuis leurs différents laboratoires et bureaux, afin d’observer les hologrammes des zones explorées par les robots sous-marins. Autre intervenant sur Ignite, Niantic, créateur de Pokémon Go, qui développe une plateforme de réalité augmentée. « La mission de Niantic est de créer des technologies qui permettent aux gens d’explorer le monde ensemble », a indiqué John Hanke, PDG de Niantic, qu’il s’agisse de le faire en famille ou de réuni des milliers de personnes pour des festivals. « Mesh apporte une toute nouvelle façon de le faire », assure-t-il.

Source