Économie : CH Media va licencier en Suisse centrale |

CH Media va licencier en Suisse centrale

Économie : CH Media va licencier en Suisse centrale |

CH Media réunit à Stans (NW) ses rédactions régionales des cantons d’Obwald, Nidwald et Uri pour former une rédaction «Urschweiz» centralisée. Des licenciements sont prévus.

Après l’annonce jeudi de suppressions d’emplois chez CH Media au «St. Galler Tagblatt», c’est au tour de la Suisse centrale de subir une réorganisation. Les journaux «Nidwaldner Zeitung», «Obwaldner Zeitung» et «Urner Zeitung» seront réalisés par la nouvelle rédaction Urschweiz centralisée à Stans.

Des licenciements sont inévitables, a indiqué vendredi CH Media. Les secteurs photos, graphisme et techniques sont également touchés. Florian Arnold, actuel responsable de la rédaction à Altdorf, dirigera la rédaction centralisée. Markus von Rotz, qui dirige la rédaction à Stans, quitte le journal à sa demande. Le bureau de Sarnen est supprimé et celui d’Altdorf est réduit.

Poursuivre la couverture régionale

Le but de cette réorganisation est de pouvoir poursuivre la couverture de la région malgré des moyens réduits. CH Media, né de la fusion des journaux régionaux d’AZ Medien et du groupe NZZ, a annoncé en novembre dernier son intention de supprimer 200 emplois à plein temps au cours des deux prochaines années.

Jeudi, CH Media a annoncé vouloir supprimer six emplois à plein temps au «St. Galler Tagblatt». Les rédactions régionales du quotidien seront réorganisées.

Le bureau de Rorschach va être fermé et celui de l’«Appenzeller Zeitung» à Herisau va être réduit. Les journalistes de l’«Appenzeller Zeitung» travailleront à l’avenir à St-Gall. Des rédacteurs resteront toutefois à Herisau. (ats/nxp)

Créé: 27.09.2019, 12h43

Source

Article gratuit et sans publicité, soutenez-nous en partageant avec votre réseau :
Retour haut de page