Claude Nicollier, Grand Témoin du cours Enjeux Mondiaux 2021

Les meilleurs projets d’étudiants du cours « Enjeux mondiaux » seront récompensés le 2 mars durant une cérémonie avec Claude Nicollier comme Grand Témoin.

La cérémonie du Grand Témoin est le point d’orgue des cours « Enjeux Mondiaux » donnés par le Collège des humanités à l’ensemble des étudiants EPFL de propédeutique (1ère année Bachelor). Elle récompense les meilleurs travaux d’étudiants de l’année et invite une personnalité pour une conférence en lien avec les enjeux mondiaux et sa propre spécialité. Cette année, nous avons le grand plaisir d’accueillir Claude Nicollier pour une conférence intitulée: « L’Espace utile ».

PROGRAMME:

  • 17h15 : Accueil et présentation des travaux d’étudiants lauréats
    Mot de Pierre Dillenbourg, vice-président associé pour l’éducation
    Mot de Béla Kapossy, doyen du Collège des humanités
  • 18h00 : Conférence de Claude Nicollier: « L’Espace utile »
  • 18h30 : Questions-réponses à Claude Nicollier (des questions peuvent être envoyées en avance, par écrit, via ce formulaire)

> Accès Zoom à la cérémonie – mardi 2 mars – 17h15 ou 18h 
La cérémonie est publique
________________________________________________________________

Les cours « Enjeux mondiaux » : 
Ces cours, organisés par le Collège des humanités et touchant l’ensemble des étudiants EPFL de première année Bachelor, permettent une approche interdisciplinaire de six thématiques actuelles : alimentation, climat, communication, énergie, mobilité, santé. Chaque cours est enseigné par des binômes d’enseignants dont l’un est expert des sciences naturelles et de l’ingénierie et l’autre expert des sciences humaines et sociales.

En deuxième moitié de semestre, les étudiants travaillent en équipes de cinq pour la réalisation d’un projet en lien avec la thématique qu’ils ont choisie qui sera présentée sous forme de poster. Au total chaque année, près de 290 posters sont réalisés par les équipes d’étudiants, 12 sont récompensés et 3 présentés en direct par les étudiants durant la cérémonie du Grand Témoin.

________________________________________________________________

Les travaux d’étudiants lauréats: 

Thème energie : « Campus : alternatives énergétiques ? »

Tim Flückiger, Elisa Küenzi, Alex Zanetta, Vassiliy Cheremetiev, et Alain Schöbi examinent comment l’EPFL pourrait être en mesure de répondre à une partie de ses dépenses énergétiques grâce à une production locale sur le campus, en tenant compte des méthodes disponibles dans le commerce et de celles en développement. Ils comparent différentes options en termes de faisabilité, de rentabilité et de production d’énergie, tout en mettant également l’accent sur un impact social plus large. «Démocratiser l’énergie» peut sensibiliser le public et contribuer à dynamiser la recherche de futures alternatives durables.

Thème mobilité : « L’intelligence artificielle dans le contrôle du trafic routier« 

Clarence Linden, Denise Vandeuren, Julien Ars, Matthew Dupraz et Neroli Soso décrivent les avantages et les inconvénients dans l’utilisation de l’intelligence artificielle pour le contrôle du trafic routier. Ils notent qu’une utilisation plus systématique de l’IA pourrait réduire la congestion jusqu’à 50%, ce qui entraînerait d’importants avantages tant pour l’économie que pour l’environnement. Ils mettent en balance ces avantages pratiques et les préoccupations du public concernant la collecte et l’utilisation des données personnelles, ce faisant, ils définissent les enjeux d’un dialogue public plus poussé sur la question.

Thème communication : « La publicité ciblant les enfants »

Elsa Pariat, Axel Guède, Paul Guillon, Anouk Paulino et Robin Goumaz mettent en lumière l’impact différentiel de la publicité numérique sur les enfants. Ils décrivent les stratégies concrètes utilisées pour cibler les enfants à travers différentes plateformes publicitaires modernes (médias sociaux, cinéma, télévision et sites Web). Sur la base de cette étude, ils proposent une gamme de solutions politiques impliquant une collaboration entre différentes parties prenantes, y compris les médias, les gouvernements, les entreprises, les parents et les enfants eux-mêmes.

________________________________________________________________

Claude Nicollier, Grand Témoin 2021 :
Claude Nicollier devient chercheur en astrophysique après des études de physique à Lausanne et d’astrophysique à Genève. Il est également formé comme pilote militaire, pilote de ligne, et pilote d’essais (Empire Test Pilot’s School, Boscombe Down, Royaume Uni).

En 1978, Claude Nicollier est sélectionné dans le premier groupe d’astronautes de l’Agence Spatiale Européenne (ESA), puis rejoint le Johnson Space Center de la NASA à Houston pour une formation complète sur la Navette Spatiale américaine, dans le cadre d’un accord entre l’ESA et la NASA. Après plusieurs années de formation et d’accomplissement de tâches variées à Houston, il effectue quatre missions dans l’espace entre 1992 et 1999, dont deux visites du Télescope Hubble pour des travaux de réparation et de maintenance de cet instrument en orbite. Lors de sa dernière mission, il effectue une sortie extravéhiculaire de plus de 8 heures pour échanger des composants défectueux du Télescope spatial. Il passe plus de 1000 heures dans l’espace lors de ces quatre missions.

Il est actuellement membre du Space Innovation (anciennement Swiss Space Center) à Lausanne, en Suisse, et Professeur honoraire à l’EPFL où il donne un cours au niveau Master intitulé « Space mission design and operations« .

Sa conférence du 2 mars à 18h: « L’Espace utile »
Que peuvent la recherche et l’exploration spatiales face aux enjeux mondiaux, avec en priorité, le réchauffement climatique? Images à l’appui, Claude Nicollier exposera son point de vue sur la manière dont le secteur spatial prend aujourd’hui en compte la durabilité et sur le rôle fondamental que doit jouer ce secteur dans la lutte contre le réchauffement climatique.

> Accès Zoom à la cérémonie – mardi 2 mars – 17h15 ou 18h 
La cérémonie est publique

Source