Comment présenter le retour sur investissement des réseaux sociaux à votre organisation

Les réseaux sociaux, personne n’y voit l’intérêt ? Vous n’arrivez pas à obtenir le budget nécessaire de votre boss, vos clients ou vos fournisseurs de capitaux immédiatement ?

Le futur c’est maintenant et si votre organisation ne prend pas le train de route, il faudra prévenir votre management de se préparer à être dépassé, car vos compétiteurs gagnent du terrain en ce moment grâce aux nouvelles technologies marketing.

Prêt à convaincre encore plus et encore mieux ?

3, 2, 1, c’est parti !

Parlez en termes d’objectifs de décideurs

Si vous essayez de prouver la valeur des réseaux sociaux auprès d’un CMO (Chief Marketing Officer a.k.a. Directeur Marketing), vous devez parler en fonction de ce qu’un CMO juge utile. Cela signifie cadrer l’impact potentiel des réseaux dans le contexte de ce qu’ils essaient de réaliser.

Par exemple, votre CMO peut ne pas être très enthousiaste d’entendre :

Nos publications sur Facebook ont reçu 3’497 likes ce mois-ci, yeaah !

Son attention peut vite tourner à votre avantage lorsque vous dites :

Je connais votre objectif d’augmenter l’acquisition de prospect qualifié de 10% et voici comment les médias sociaux peuvent y contribuer.

Soyez clair sur vos limitations

Il est important de parler avec les dirigeants et/ou décideurs de ce qu’on peut et ne peut pas faire quand il s’agit de mesurer le ROI de ressources investies dans les réseaux sociaux.

Montrez ce qu’il est possible de faire avec les données que vous avez et soyez clair sur ce qui n’est pas dans le domaine du possible pour le moment. Sinon, vous risquez de suggérer implicitement des attentes que vous ne pourrez jamais atteindre, gare au retour de bâton.

Utilisez des informations crédibles de tiers

“Les données de sociétés de recherche tierces, publications et des fournisseurs clés offrent une crédibilité qui est très persuasive auprès des parties prenantes”, selon Forrester Research.

Le vice-président d’une société active dans le marketing digital interviewé par Forrester a récemment déclaré :

Les données de société d’analyse tierces sont la principale raison pour laquelle ma demande de plus de collaborateurs marketing a été approuvée.

Lorsque vous faites un rapport du retour sur investissement des réseaux sociaux, recherchez des informations provenant de sources tierces et fiables pouvant solidement plaider en faveur de vos justifications, vos hypothèses ainsi que vos recommandations.

Proposez un programme pilote à faible risque

Une fois que vous avez réussi à démontrer le solide retour sur investissement de vos efforts actuels, vous serez sur le bon chemin pour créer une analyse de rentabilité et obtenir des investissements supplémentaires.

Qu’il s’agisse de l’expansion du développement des réseaux sociaux vers d’autres départements, augmenter vos dépenses publicitaires sociales, investir dans une nouvelle plate-forme ou faire appel à un service de gestion de réseaux sociaux.

La direction aime investir dans des projets avec une échéance limitée, s’il y a des risques qui y sont associés.

Proposez un programme pilote à faible risque lors du lancement de cette nouvelle initiative, faites un suivi de performance magistrale sur une période de temps limitée et tout ira à la perfection.

Conclusion

Établir des objectifs, paramétrer les buts à atteindre, choisir des indicateurs clés et analyser minutieusement vos résultats vous dirigera vers le meilleur des chemins, mais ce ne sera pas toujours facile.

Vous ne réussirez peut-être pas du premier coup et c’est normal.

Prouver (et accroître) le retour sur investissement des réseaux sociaux est un processus itératif que vous devez continuer à peaufiner, même lorsque vous avez fait un carton avec votre dernière campagne. 

Avec les réseaux sociaux, il y a toujours plus à apprendre, plus à tester et plus à gagner.