Covid-19 : plusieurs cas variants détectés, impact sur le milieu scolaire

Huit cas variants du SARS-CoV2 viennent d’être identifiés. Ainsi, plus de cent élèves et leurs familles ont été placés en quarantaine. 51 enseignant-e-s sont également invité-e-s à aller se faire dépister dans les prochains jours. En fonction des résultats des tests qui seront pratiqués sur les personnes en quarantaine, les autorités sanitaires envisageront un dépistage à grande échelle. Tenant compte des concepts de protection appliqués à l’école, les contaminations ont vraisemblablement eu lieu dans le cadre privé.

Les autorités sanitaires neuchâteloises viennent d’identifier huit nouveaux cas du variant britannique du SARS-CoV2. Les huit cas sont des élèves de deux collèges du cycle 3 et d’un établissement du secondaire 2. Répartis dans cinq classes différentes, les élèves concerné-e-s ont immédiatement été placé-e-s en isolement. Tenant compte des mesures de protection appliquées à l’école, les contaminations ont vraisemblablement eu lieu dans le cadre privé.

L’ensemble des élèves de ces cinq classes, soit plus de cent personnes au total, a également été placé en quarantaine stricte de dix jours, conformément aux directives de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Chaque élève est par ailleurs invité-e à se faire dépister le plus rapidement possible et d’effectuer un second test en fin de quarantaine.

Étant donné la contagiosité des virus variants, les personnes vivant sous le même toit que les élèves doivent également respecter une quarantaine. Seules les quarantaines de ces personnes (contacts secondaires) pourront être levées, pour autant que le résultat du premier test de l’élève concerné-e soit négatif.

Considérant les mesures de précautions prises lors des leçons, les 51 enseignant-e-s concerné-e-s, ne sont pas tenu-e-s de respecter une quarantaine. En revanche, ils ou elles doivent limiter au maximum leurs interactions sociales et sont invité-e-s à se faire tester le plus rapidement possible. Il leur est également demandé de continuer de respecter scrupuleusement les gestes barrières dans leur cercle social et au sein de leur famille.

Les élèves en quarantaine suivront l’enseignement à distance.

Dépistage à grande échelle

En fonction des résultats des tests qui seront pratiqués sur les personnes en quarantaine, les autorités sanitaires mettront en œuvre un dépistage élargi et préventif sur les personnes fréquentant les établissements scolaires concernés.

Les autorités sanitaires rappellent une nouvelle fois que, pour être en mesure d’abréger les mesures de restriction à la vie sociale dont on mesure aujourd’hui l’impact sur la santé mentale de la population, et en particulier des adolescents, elles ont besoin du concours de chacune et chacun dans la lutte contre la propagation du virus. Le respect des gestes barrières et des mesures d’isolement et de quarantaine reste, en complément à la vaccination en cours de déploiement, la voie la plus sûre pour éviter la prolongation de la pandémie et des mesures qui l’accompagnent.

Source