Globus externalise son activité de restauration et supprime 50 postes

Les grands magasins Globus ont externalisé leur activité de restauration et supprimé dans la foulée une cinquantaine d’emplois. La société annonce miser désormais sur des partenaires locaux.

Certains bars exploités par Globus et la restauration proposée dans les magasins alimentaires Delicatessa ne sont pas concernés par cette réorganisation, selon la porte-parole, qui a confirmé des informations du portail Nau.

L’entreprise veut éviter les licenciements et tenter de placer ses ex-salariés auprès des nouveaux prestataires.

Mesures élaborées avec les partenaires sociaux

Globus, qui emploie actuellement près de 2400 personnes, a également élaboré des mesures avec les partenaires sociaux pour soutenir avec un plan social les employés non repris. Ce dernier comprend notamment des départs anticipés à la retraite, des dédommagements, des périodes allongées de préavis et un soutien à la recherche d’emploi.

Début février 2020, Globus avait été vendu par Migros à la coentreprise composée de l’autrichien Signa et du thaïlandais Central Group. Les nouveaux propriétaires avaient annoncé en avril dernier la suppression d’une centaine de postes au siège zurichois.

>> Relire: Vendu par Migros, Globus passe en mains thaïlandaise et autrichienne

ats/aes

Source