helvetic-airways-inaugure-un-nouvel-avion

Helvetic Airways inaugure un nouvel avion

Économie : Helvetic Airways inaugure un nouvel avion |

La compagnie aérienne Helvetic Airways a présenté jeudi son premier avion de type Embraer E190-E2. Il s’agit de la première étape de l’expansion commerciale prévue, qui passera aussi par une hausse du nombre d’employés.

Le premier vol régulier de l’engin devrait avoir lieu vendredi matin entre Zurich et Brême, a expliqué le patron, Tobias Pogorevc, lors de l’inauguration de l’avion. Le vol sera assuré pour le compte de Swiss par Helvetic Airways, propriété du couple Martin et Rosmarie Ebner.

Que le premier vol soit réalisé pour Swiss n’est pas une surprise, les contrats dits de «wetlease» sont actuellement l’activité principale de la société. Huit avions sont utilisés pour la compagnie à la croix blanche vers des destinations européennes. Helvetic fournit aussi l’équipage.

Cette dernière compte une flotte de onze appareils, dont le nouvel aéronef tout juste livré E190-E2, qui offrent tous plus de 100 sièges. Elle propose aussi des vols charters et compte parmi ses clients des équipes de football qui évoluent en Champion’s et Europa League.

Une flotte de quinze ou seize appareils

Helvetic Airways se trouve dans une phase d’expansion. En 2018, elle a commandé douze avions Embraer de type 190-E2 pour le renouvellement et l’extension de sa flotte, et s’est assurée des droits d’achat pour douze appareils supplémentaires. Au prix catalogue, la commande s’élève à environ 1,5 milliard de dollars (quasiment autant en francs).

De nouveaux avions qui se caractérisent par de faibles émissions sonores et une consommation de carburant réduite viendront s’ajouter dans les prochains mois, a ajouté M. Pogorevc. À l’été, le parc d’Helvetic devrait compter quinze engins. En haute saison, jusqu’à dix d’entre eux seront utilisés par Swiss.

Les pilotes pourraient bientôt voler sous d’autres couleurs. Tobias Pogorevc a indiqué que des discussions étaient en cours avec une autre compagnie aérienne pour des accords de «wetlease». Ce genre de contrat est une chance pour la société. «Nous voulons devenir le transporteur régional le plus puissant d’Europe», a assuré le directeur général.

Grâce à un personnel parlant plusieurs langues et une flotte moderne, Helvetic Airways se sent bien positionné pour offrir des vols régionaux à de grosses compagnies aériennes. En Europe, le «wetlease» n’est pas encore trop développé, alors qu’il se pratique aux États-Unis sur 45% des vols courts.

Le patron voit des possibilités en Allemagne, en France et en Scandinavie. À côté du partenariat avec Swiss, le site internet d’Helvetic ne propose que la destination régulière avec Kittlilä, dans le nord de la Finlande.

L’expansion de la flotte passe aussi par une augmentation du nombre d’employés: d’environ 480 actuellement, il doit passer à 560 l’été prochain, notamment des pilotes et du personnel de cabine. (ats/nxp)

Créé: 31.10.2019, 13h13

Source

Article gratuit et sans publicité, soutenez-nous en partageant avec votre réseau :
Retour haut de page