fbpx
ikentoo rendre obsoletes les caisses enregistreuses classiques

iKentoo: rendre obsolètes les caisses enregistreuses classiques

Économie : iKentoo: rendre obsolètes les caisses enregistreuses classiques |visuel

L’entreprise genevoise permet aux cafés-restaurants de remplacer les caisses enregistreuses classiques par des tablettes liées à un système de gestion complet, accessible en ligne.

Un restaurant sans une caisse enregistreuse trônant sur le comptoir, est-ce bien raisonnable? «Et comment!» répond en substance iKentoo, une entreprise genevoise à la croissance très rapide. Elle propose de remplacer cet appareil emblématique par des tablettes liées à un système de gestion en ligne.

L’idée est venue à l’un des deux fondateurs, David Clerc, par le biais de sa belle-mère, qui vendait alors des caisses enregistreuses. «Il s’est rendu compte à quel point elles étaient vétustes et peu évolutives», raconte Morgan Andersen, chargé de marketing chez iKentoo. «Ajouter une fonctionnalité était très compliqué. Il s’est dit: c’est au tour de ce secteur de faire sa mue numérique.» Or, à cette époque, David Clerc a renoué le contact avec un de ses amis d’enfance, Serge Sozonoff. Tous deux étaient programmateurs informatiques et chacun avait créé une entreprise qu’il avait revendue à un géant américain – IBM pour l’un et PayPal pour l’autre. Ils ont donc décidé de s’associer pour lancer iKentoo, en 2011.

Après deux années de développement, la phase commerciale a débuté en 2013. Le système vise à simplifier au maximum les opérations et la gestion des établissements de restauration. Le collaborateur qui prend une commande n’a plus besoin de venir la taper sur la caisse enregistreuse. Il le fait immédiatement sur sa tablette, de manière tactile. Le design de l’interface a été calqué sur celui des caisses enregistreuses, pour en faciliter la prise en main.

Transparence assurée

Un ticket est imprimé par la tablette et la commande est enregistrée dans le système de gestion, ce qui permet de déduire automatiquement des articles correspondants des stocks et de lancer des alertes quand ceux-ci atteignent un certain niveau. «On peut également générer très facilement des rapports pour analyser son activité», ajoute Morgan Andersen. «On peut voir quel est le niveau des ventes totales selon les tranches horaires, ou celles de tel ou tel produit, ce qui permet de mieux anticiper. On peut par exemple effectuer un certain nombre de préparations en avance en prévision des pics de commandes et organiser les horaires du personnel de manière à faire face le plus efficacement possible aux variations d’activité.»

Les fiches de recettes peuvent être introduites dans le système, ce qui permet d’analyser, par exemple, comment telle modification des ingrédients va affecter la marge. Le système peut aussi être utilisé pour enregistrer le temps de travail des employés, préparer des plans de table, gérer des cartes de fidélité, etc. Il peut également être intégré avec des logiciels tiers.

Toutes les données sont conservées sur une blockchain propriétaire, ce qui rend impossible les falsifications, que ce soit au détriment de l’établissement ou du fisc. «Dans certains pays, les autorités fiscales sont de plus en plus regardantes sur la traçabilité des opérations», explique Clelia Malinverni, spécialiste en communication et marketing de contenu chez iKentoo. «Le recours à une technologie blockchain permet de répondre à cette contrainte.»

Amélioration constante

Les clients de l’entreprise vont du foodtruck à la chaîne d’hôtels de luxe, en passant par les boulangeries Pouly, les cliniques du Swiss Medical Network ou le groupe Les Brasseurs (lire ci-dessous). iKentoo leur fournit le matériel de base de la caisse ainsi que l’accès au système de gestion, identique pour tous les clients. A eux de voir s’ils veulent utiliser tout ou partie seulement des fonctionnalités. Le client paie le matériel de base une seule fois (compter environ mille francs pour une tablette et une caisse) plus un abonnement pour le système de gestion.

D’autres produits et services sont proposés en option, comme des écrans de production en cuisine, qui permettent d’envoyer directement les bons de commande aux postes concernés, un système de gestion des files d’attente, un écran permettant de signaler aux clients de fast-foods quand leur commande est prête, des terminaux de paiement mobiles, etc.

 smartMILE - Cabinet de Conseil 

 Qualité-prix imbattable  

» En savoir plus

 Experts notables 

» En savoir plus

 Services inégalables 

» En savoir plus

Lancée avec une poignée de collaborateurs, iKentoo en compte maintenant une quarantaine, dans ses bureaux de Genève, de Lausanne (tout le développement est effectué dans ces deux villes), de Zurich et de Paris (où elle déploie seulement des activités commerciales). Elle compte des clients dans vingt-huit pays, couverts directement ou par l’intermédiaire de revendeurs, avec en tête la Suisse, la France et l’Afrique du Sud. L’Afrique du Sud? «C’est dû à un excellent revendeur, qui a découvert le produit à Verbier et a décidé de le commercialiser là-bas», explique Clelia Malinverni.

Et l’avenir? iKentoo compte continuer à se concentrer sur la branche de la restauration, avec pour objectif d’améliorer constamment l’ergonomie du système, son intégration avec d’autres logiciels et de renforcer ses efforts de commercialisation. Cela sur les marchés où elle est déjà bien installée, comme dans d’autres, où ce n’est pas encore le cas, comme l’Allemagne, l’Espagne et différents pays d’Asie.

L’avis du client

«Ce système nous a permis d’augmenter nos ventes»

Les Brasseurs, établissement situé en face de la gare Cornavin, à Genève, utilise le système d’iKentoo depuis avril 2016. L’avis de son directeur, Philippe Grenié.

Qu’est-ce qui vous a décidé à adopter ce système?

D’abord, son côté évolutif. Nous avions auparavant une installation classique, avec caisse enregistreuse. Mais comme nous l’avions payée une fois pour toute, ses concepteurs n’étaient pas très incités à la faire évoluer. iKentoo, en revanche, évolue constamment. Comme il fonctionne sur abonnement et que l’investissement de base est limité, si les clients ne sont pas contents, ils n’hésiteront pas à aller voir ailleurs. Nous avons aussi été convaincus par la possibilité de prendre les commandes sur tablette.

Pourquoi?

Avec notre système précédent, un serveur devait revenir à la caisse pour taper la commande. S’il le fait à la table, sur sa tablette, c’est une énorme économie de temps. Il peut donc servir plus vite les clients, qui consomment plus. C’est mathématique. Et avec trois cents places en salle et deux terrasses de soixante places chacune, cela fait vite une grosse différence. Entre avril 2016 et avril 2017, notre chiffre d’affaires a augmenté de manière significative et j’en attribue la moitié de la responsabilité au système iKentoo.

A-t-il été facile à installer?

Très facile, même si nous avons organisé une formation sérieuse avant. En vingt ans ici, j’ai changé trois fois de système et c’est le seul dont l’installation ne m’a pas fait passer des nuits blanches.

Utilisez-vous aussi les fonctions de gestion?

Oui. Comme tout est sur le cloud, les mises à jour sont instantanées et on peut générer des rapports depuis n’importe où. Ils permettent par exemple de voir quels sont les produits qui marchent bien ou non. On peut aussi préparer les changements de carte en amont et le jour où la cuisine est prête, tout est réglé en deux minutes.

Source

Gratuit et sans publicité, soutenez smartmile.ch en partageant avec votre réseau :

TOUS NOS SERVICES

Un ensemble complet de services performants pour vous aider à vous concentrer sur votre cœur de métier.

PRÊT À PROSPÉRER? OBTENEZ VOTRE DEVIS GRATUIT AUJOURD'HUI:

Nos experts ont mis au point des outils, lancé des campagnes et réussi des projets avec succès pour des entreprises allant du café local aux sociétés de services nationales. Ils feront la même chose pour vous. Demandez un devis gratuit et découvrez pourquoi smartMILE est considéré comme l'un des meilleurs cabinets de conseil en Suisse romande.

Zone d’activité de notre cabinet de conseil en management, stratégie et organisation dans le Canton de Genève :

Aire-la-Ville, Anières, Avully, Avusy, Bardonnex, Bellevue, Bernex, Carouge, Cartigny, Céligny, Chancy, Chêne-Bougeries, Chêne-Bourg, Choulex, Collex-Bossy, Collonge-Bellerive, Cologny, Confignon, Corsier, Dardagny, Genève Ville, Genthod, Gy, Hermance, Jussy, Laconnex, Lancy, Le Grand-Saconnex, Meinier, Meyrin, Onex, Perly-Certoux, Plan-les-Ouates, Pregny-Chambésy, Presinge, Puplinge, Russin, Satigny, Soral, Thônex, Troinex ,Vandœuvres, Vernier, Versoix, Veyrier

Zone d’activité de notre agence de marketing, web, communication et régie immobilière dans le Canton de Vaud :

Aclens, Agiez, Aigle, Allaman, Apples, Arnex-sur-Nyon, Arnex-sur-Orbe, Arzier-Le Muids, Assens, Aubonne, Avenches, Ballaigues, Ballens, Bassins, Baulmes, Bavois, Begnins, Belmont-sur-Lausanne, Belmont-sur-Yverdon, Bercher, Berolle, Bettens, Bex, Bière, Bioley-Magnoux, Bioley-Orjulaz, Blonay, Bofflens, Bogis-Bossey, Bonvillars, Borex, Bottens, Bougy-Villars, Boulens, Bourg-en-Lavaux, Bournens, Boussens, Bremblens, Bretigny-sur-Morrens, Bretonnières, Buchillon, Bullet, Bursinel, Bursins, Burtigny, Bussigny, Bussy-Chardonney, Bussy-sur-Moudon, Chamblon, Champagne, Champtauroz, Champvent, Chardonne, Château-d’Œx, Chavannes-de-Bogis, Chavannes-des-Bois, Chavannes-le-Chêne, Chavannes-le-Veyron, Chavannes-près-Renens, Chavannes-sur-Moudon, Chavornay, Chêne-Pâquier, Cheseaux-Noréaz, Cheseaux-sur-Lausanne, Chéserex, Chessel, Chevilly, Chevroux, Chexbres, Chigny, Clarmont, Coinsins, Commugny, Concise, Coppet, Corbeyrier, Corcelles-le-Jorat, Corcelles-près-Concise, Corcelles-près-Payerne, Corseaux, Corsier-sur-Vevey, Cossonay, Cottens, Crans-près-Céligny, Crassier, Crissier, Cronay, Croy, Cuarnens, Cuarny, Cudrefin, Cugy, Curtilles, Daillens, Démoret, Denens, Denges, Dizy, Dompierre, Donneloye, Duillier, Dully, Échallens, Échandens, Échichens, Éclépens, Écublens, Épalinges, Épendes, Essertes, Essertines-sur-Rolle, Essertines-sur-Yverdon, Étagnières, Étoy, Eysins, Faoug, Féchy, Ferreyres, Fey, Fiez, Fontaines-sur-Grandson, Forel, Founex, Froideville, Genolier, Giez, Gilly, Gimel, Gingins, Givrins, Gland, Gollion, Goumoëns, Grancy, Grandcour, Grandevent, Grandson, Grens, Gryon, Henniez, Hermenches, Jongny, Jorat-Menthue, Jorat-Mézières, Jouxtens-Mézery, Juriens, La Chaux, La Praz, La Rippe, La Sarraz, La Tour-de-Peilz, L’Abbaye, L’Abergement, Lausanne, Lavey-Morcles, Lavigny, Le Chenit, Le Lieu, Le Mont-sur-Lausanne, Le Vaud, Les Clées, Leysin, Lignerolle, L’Isle, Lonay, Longirod, Lovatens, Lucens, Luins, Lully, Lussery-Villars, Lussy-sur-Morges, Lutry, Maracon, Marchissy, Mathod, Mauborget, Mauraz, Mex, Mies, Missy, Moiry, Mollens, Molondin, Montagny-près-Yverdon, Montanaire, Montcherand, Montherod, Montilliez, Mont-la-Ville, Mont-sur-Rolle, Montpreveyres, Montreux, Montricher, Morges, Morrens, Moudon, Mutrux, Novalles, Noville, Nyon, Ogens, Ollon, Onnens, Oppens, Orbe, Orges, Ormont-Dessous, Ormont-Dessus, Orny, Oron, Orzens, Oulens-sous-Échallens, Pailly, Pampigny, Paudex, Payerne, Penthalaz, Penthaz, Penthéréaz, Perroy, Poliez-Pittet, Pompaples, Pomy, Prangins, Premier, Préverenges, Prévonloup, Prilly, Provence, Puidoux, Pully, Rances, Renens, Rennaz, Reverolle, Rivaz, Roche, Rolle, Romainmôtier-Envy, Romanel-sur-Lausanne, Romanel-sur-Morges, Ropraz, Rossenges, Rossinière, Rougemont, Rovray, Rueyres, Saint-Barthélemy, Saint-Cergue, Saint-George, Saint-Légier-La Chiésaz, Saint-Livres, Saint-Oyens, Saint-Prex, Saint-Saphorin, Saint-Sulpice, Sainte-Croix, Saubraz, Savigny, Senarclens, Sergey, Servion, Sévery, Signy-Avenex, Suchy, Sullens, Suscévaz, Syens, Tannay, Tartegnin, Tévenon, Tolochenaz, Trélex, Trey, Treycovagnes, Treytorrens, Ursins, Valbroye, Valeyres-sous-Montagny, Valeyres-sous-Rances, Valeyres-sous-Ursins, Vallorbe, Vaulion, Vaux-sur-Morges, Vevey, Veytaux, Vich, Villars-Épeney, Villars-le-Comte, Villars-le-Terroir, Villars-Sainte-Croix, Villars-sous-Yens, Villarzel, Villeneuve, Vinzel, Vuarrens, Vucherens, Vufflens-la-Ville, Vufflens-le-Château, Vugelles-La Mothe, Vuiteboeuf, Vulliens, Vullierens, Vully-les-Lacs, Yens, Yverdon-les-Bains, Yvonand, Yvorne.

Retour haut de page