Janvier est le meilleur mois d’embauche de l’année. Êtes-vous prêt à recruter ?

Embaucher de nouvelles personnes est un investissement majeur. Prenez le temps de bien faire les choses.

Comme le savent tous les chasseurs de têtes et recruteurs avertis, le mois de janvier est l’un des meilleurs moments de l’année pour le recrutement. Mighty Recruiter a analysé les tendances en matière d’embauche et a constaté que même si le recrutement a tendance à régresser autour des vacances, le mois de janvier marque le début d’une saison beaucoup plus active.

Pour les petites organisations, cela signifie que la guerre contre le talent est toujours au plus haut en ce début d’année. En 2019, les recruteurs et les entrepreneurs doivent être prêts à recruter les meilleurs candidats avant que le poste ne se dessèche pendant quelques mois.

Le moyen le plus efficace de recruter les meilleurs talents est de suivre un plan, et les meilleurs plans suivent tous un calendrier intelligent. Avant d’ajouter de nouveaux visages à votre équipe au cours de la nouvelle année, ajoutez maintenant les tâches suivantes à votre calendrier.

1. Créer un contenu de recrutement fort

Pensez-vous que le contenu est uniquement destiné au marketing externe ? Pensez encore. Le contenu est l’un des moyens les plus efficaces d’attirer les meilleurs talents et de faire connaître les valeurs de votre organisation. 

Créez du contenu qui donne un aperçu de l’intérieur de la vie au sein de l’organisation.

Interrogez des personnes dans les départements à la recherche de nouveaux employés. Présentez les types de projets auxquels ils s’attaquent, les façons amusantes de se réunir en équipe et les avantages qu’ils apprécient à travailler pour l’organisation. Travaillez avec les ressources humaines pour trouver des éléments qui traitent de toutes les grandes manières dont l’organisation prend soin de ses employés.

Les organisations devraient faire en sorte que leurs marques attirent de potentiels candidats. Les jeunes sont particulièrement intéressés par des organisations qui comprennent leur responsabilité sociale.

Si la marque représente quelque chose de noble, les recrues talentueuses seront plus susceptibles de prêter attention lorsqu’elles commenceront à chercher du travail.

2. Communiquez chaleureusement après les entretiens

Même pour les personnes qui ne correspondent pas, prévoyez du temps après les entretiens pour faire le suivi. Donc : “je n’oublie pas et je le marque toujours immédiatement dans mon calendrier”.

De nombreuses organisations ne parlent pas du tout aux candidats rejetés. Les courtois envoient un email générique remerciant les candidats pour leur temps.

Les organisations intelligentes reconnaissent toutefois que même les candidats rejetés peuvent devenir des ambassadeurs de la marque. Ces organisations suivent avec des communications personnalisées et encouragent à entretenir des relations positives.

La création d’ambassadeurs de marque de candidats rejetés permet aux organisations d’élargir leur bassin de recrutement grâce au marketing de bouche à oreille. Une personne qui n’entend pas en retour peut parler négativement de la société, mais une personne qui reçoit une réponse sincère peut parler positivement à un large cercle social. Des messages comme ceux-là se propagent rapidement, attirant de meilleurs candidats vers les organisations qui font les choses correctement.

Prévoyez quelques minutes après chaque entretien pour rédiger une note manuscrite aux candidats les remerciant de leur temps. Ce geste petit, mais peu commun pourrait ouvrir toutes sortes de portes inattendues à l’avenir.

3. Parlez à toutes les parties prenantes

Ne vous contentez pas de travailler avec les ressources humaines pour combler les lacunes des départements qui ont besoin de plus de mains. Parlez aux gestionnaires et aux équipes pour savoir ce qui doit être amélioré et quel type de personne pourrait vous aider. J’apprécie faire cela pour mes clients, p.ex. lors des réunions de budgétisation en décembre.

Les grandes organisations sont réputées pour faire de mauvaises embauches quand elles laissent les départements des ressources humaines diriger aveuglément le processus d’embauche. Cependant, lorsque vous dirigez une petite organisation, vous pouvez également faire des erreurs flagrantes lorsque les fondateurs ne consultent que le responsable du recrutement au sujet des besoins du service.

Prenez le temps supplémentaire pour parler à toutes les personnes impliquées. Parlez au responsable du recrutement pour savoir quelles compétences fonctionnelles les candidats appropriés devraient posséder. Travaillez avec les ressources humaines et les leaders culturels du bureau pour éviter d’embaucher quelqu’un qui pourrait perturber négativement l’ambiance de l’organisation.

N’oubliez pas d’inclure l’équipe concernée dans le processus d’embauche afin d’identifier les candidats potentiels. Cela permet non seulement aux membres de l’équipe de se sentir valorisés, mais facilite également le processus d’intégration lorsque l’équipe connaît déjà le nouvel employé.

Une poussée de recrutement n’est pas une frénésie de recrutement. Embaucher de nouvelles personnes est un investissement majeur. Si vous ne prenez pas le temps de bien faire les choses, vous pourriez perdre beaucoup plus de temps et d’argent que si vous aviez agi lentement.

Prévoyez du temps et envisagez l’accompagnement d’une société spécialisée pour gérer les petites choses et faire en sorte que votre prochain recrutement soit le plus fructueux possible.