Jeff Bezos annonce son départ d’Amazon au terme d’une année record

Amazon a annoncé mardi que le milliardaire américain Jeff Bezos quitterait son poste de directeur général au 3e trimestre 2021, tout en restant à la tête du conseil d’administration. Il sera remplacé par Andy Jassy, actuel chef de la branche cloud de la multinationale.

Cette annonce intervient alors qu’Amazon sort largement renforcée d’une année de pandémie qui a fait exploser le commerce en ligne et les besoins de stockage de données en ligne. Son bénéfice net a doublé au quatrième trimestre 2020, à 7,2 milliards de dollars. L’entreprise a également dépassé pour la première fois les 100 milliards de dollars de recettes trimestrielles, avec 125,56 milliards de dollars.

Le futur patron, Andy Jassy, a rejoint Amazon lorsque l’entreprise était encore dans sa phase de décollage, en 1997, comme directeur du marketing. Il y a fondé Amazon Web Services en 2003. La branche de cloud, moins connue du grand public, est devenue l’une des plus profitables du groupe qui domine ce marché mondial, devant Microsoft et Google.

Librairie en ligne transformée en mastodonte

Jeff Bezos, qui conservera son titre de président du conseil d’administration, affirme qu’il restera « engagé » dans les grandes décisions d’Amazon. Dans une lettre aux employés, il indique qu’il se consacrera à des causes caritatives, au Washington Post (dont il est propriétaire depuis 2013) et à la course à l’espace. Sa société Blue Origin, tout comme SpaceX, celle du patron de Tesla Elon Musk, fait partie des nouveaux acteurs privés qui s’imposent dans un secteur autrefois aux mains des Etats.

Au coude à coude avec ce dernier pour le titre d’homme le plus riche du monde, Jeff Bezos a fait d’Amazon, à l’origine une librairie en ligne, une puissante entreprise technologique, incontournable sur internet.

Le « moment idéal »

« Amazon est l’entreprise qu’elle est grâce aux inventions. Si vous vous y prenez bien, quelques années après une invention surprenante, les choses nouvelles deviennent normales. Les gens bâillent. C’est le plus grand compliment qu’un inventeur puisse recevoir », a-t-il déclaré dans le communiqué de résultats trimestriels du groupe. Or, « Amazon n’a jamais été aussi inventive, c’est donc un moment idéal pour cette transition », a ajouté Jeff Bezos.

ats/vic

Source