Économie : La vente de CarPostal France se solde par une perte de 19 millions de francs |

La vente de CarPostal France se solde par une perte de 19 millions de francs

Économie : La vente de CarPostal France se solde par une perte de 19 millions de francs |

L’Autorité de la concurrence française a autorisé jeudi le rachat de CarPostal France. Mardi, La Poste conclut cette vente. « Avec l’entreprise française Keolis SA, La Poste a trouvé un acheteur qui bénéficie d’une bonne réputation et qui prévoit une intégration socialement responsable de CarPostal France », indique un communiqué.

A la suite de l’opération, La Poste enregistre une perte de 19 millions de francs et l’effet négatif à cause du change s’élève à 14 millions de francs, ramenant la valeur totale de CarPostal France à environ 62 millions de francs.

Aventure peu rentable

Comme le prédisait le Contrôle fédéral des finances, l’aventure française de CarPostal a été peu rentable, en plus d’être parfois contraire aux règles de la concurrence.

La Poste avait dû verser 6,2 millions d’euros à trois transporteurs français, accusée d’avoir faussé le marché avec de l’argent venu de la maison-mère en Suisse. L’affaire des subventions détournées qui a éclaté ensuite a poussé le géant jaune à revoir sa stratégie et à abandonner sa flotte de bus français pour autant qu’un repreneur rachète l’entier des activités. C’est désormais chose faite.

ts/ani avec ats

Source

Article gratuit et sans publicité, soutenez-nous en partageant avec votre réseau :
Retour haut de page