Le-guide-en-8-étapes-pour-devenir-et-réussir-en-tant-quindépendant-en-2020

Le guide en 8 étapes pour devenir et réussir en tant qu’indépendant en 2020

Voici le guide le plus complet sur le travail indépendant que vous pouvez trouver en ligne.

Donc, si vous voulez :

Être votre propre patron.

Gagner plus d’argent.

Et avoir plus de liberté.

Alors vous adorerez les étapes concrètes de ce guide pour réussir votre travail en tant qu’indépendant en 2020.

Commençons!

1. Définir pourquoi vous voulez être indépendant


Tout le monde sait que le travail indépendant comporte de nombreux avantages:

  • Soyez votre propre patron
  • Horaire flexible
  • Capacité de travailler à domicile
  • Contrôlez avec qui vous voulez travailler et avec qui vous ne travaillez pas
  • Potentiel de gains non plafonné
  • Sans dire que vous faites ce que vous aimez et travaillez avec ceux avec qui vous voulez travailler.

Quoi de mieux que ça?

Si les avantages du travail indépendant sont indiscutablement attrayants, la vérité est que travailler pour soi-même présente une tonne d’inconvénients :

  • Pas ou peu de couvertures sociales
  • Vous devez gérer chaque partie de l’entreprise (au moins au début)
  • Si vous n’êtes pas motivé 24/7, vous ne faites pas d’argent
  • Si vous ne réussissez pas au travail, vous ne gagnez pas d’argent
  • Si vous ne savez pas comment attirer des clients, vous ne gagnez pas d’argent
  • Si vous n’êtes pas meilleur que 50% de vos pairs, vous ne gagnez pas beaucoup d’argent

Ce n’est certainement pas pour les faibles de cœur.

Donc, avant d’apprendre à être indépendants, nous devons définir votre “pourquoi”. Pourquoi voulez-vous être indépendant?

Vous devez répondre à cette question pour deux raisons.

Premièrement, la réponse pourrait révéler que vous ne voulez pas vraiment travailler à votre compte, mais simplement un meilleur travail.

Par exemple, vous pourriez réaliser que vous détestez vraiment, vraiment votre patron. Vous ne voulez pas réellement tous les défis liés à l’entrepreneuriat. Vous voulez juste un meilleur patron.

C’est une découverte importante, car trouver un meilleur boss est beaucoup plus facile que de démarrer une entreprise.

Vous pouvez également vous rendre compte que vous souhaitez simplement gagner plus d’argent et que vous devez basculer vers une entreprise ou une carrière plus flexible. Encore une fois … beaucoup plus facile que de démarrer une entreprise.

Mais disons que vous êtes absolument certain de vouloir travailler à votre compte. Cela vaut toujours la peine de définir votre “pourquoi” pour une raison différente.

Votre “pourquoi” est ce qui va vous soutenir dans la route difficile qui vous attend. Lorsque vous ne vous sentez pas motivé, lorsque vous rencontrez des difficultés importantes sur la route, lorsque les fonds s’épuisent, votre “pourquoi” est-ce qui vous donnera l’impulsion nécessaire pour continuer à vous battre et le faire fonctionner.

Tout cela semble un peu dramatique, et pour être honnête, si vous suivez un plan éprouvé pour créer une entreprise, comme ce que nous enseignons au sein de smartmile.ch, le parcours sera beaucoup plus doux, mais il est toujours important que vous définissiez vos objectifs et vos motivations avant de vous lancer dans le travail indépendant.

Et en parlant de plans …

2. Créez votre plan d’attaque

Avant de pouvoir commencer à rechercher des clients et à construire votre réseau, vous devez créer un plan d’entreprise réaliste et concret qui vous guidera.

Ne vous laissez pas embourber par le format et les exigences traditionnelles du “business plan”. Ce que nous voulons vraiment dire ici, c’est que vous devez comprendre quels sont vos objectifs et votre stratégie pour les atteindre.

A. Définissez votre service ou produit

Commencez par définir le type de produit ou de service que vous proposerez. Si vous avez déjà une idée, mais que vous ne savez pas comment la développer, c’est là que la recherche est utile. Si vous n’êtes pas tout à fait sûr du type de services que vous souhaitez offrir, une petite analyse de conscience peut vous aider.

Pensez à ce qui vous passionne et développez-le. Aimez-vous écrire? Avez-vous un œil pour le design? Êtes-vous quelqu’un qui aime aider les entreprises à résoudre leurs problèmes? Êtes-vous bon en vente ou en marketing?

B. Définissez votre niche

Une fois que vous savez ce que vous voulez offrir, vous devez décider à qui vous le proposez. Commencer petit. Plus votre niche est ciblée, plus vous aurez de succès au cours des premières années de votre entreprise.

C’est contre-intuitif, mais imaginez le propriétaire du club de fitness local intéressé par vos services de marketing.

Qui préfère-t-il embaucher ?

Pierre : “J’aide les entreprises à améliorer leur marketing.”
Michel : “J’aide les clubs de fitness à améliorer leur marketing.”

Quand une personne se concentre uniquement sur un secteur d’entreprise, vous aurez beaucoup plus confiance en son expertise pour améliorer votre type d’entreprise.

C. Développez votre proposition de valeur

Une fois que vous savez ce que vous voulez offrir et à qui vous le proposez, vous devez identifier où se trouve la valeur et pouvoir la communiquer efficacement.

Cela s’appelle votre proposition de valeur.

Dire « Je propose des services de marketing » n’est pas très convaincant.

Dire « J’améliore votre marketing » est un peu mieux, mais manque encore à persuader.

Dire « J’apporte de nouveaux clients par le marketing » est préférable, mais pas optimale.

Dire « J’apporte de nouveaux clients en améliorant votre classement Google » correspond davantage à ce que nous recherchons.

L’idée est que “amélioration” et “marketing” sont des termes vagues. Les “nouveaux clients” et “l’amélioration du classement Google” sont beaucoup plus spécifiques.

D. Créez votre plan d’attaque

Maintenant que nous avons les objectifs en place et une idée générale de la manière dont nous allons fournir de la valeur, il est temps de planifier les chiffres réels de la création d’une entreprise.

Encore une fois, ne soyez pas intimidé par cela. C’est supposé être pratique, pas une compétence en soi.

Voici un exemple de business plan ou plan d’attaque :

*****

J’aide les centres de fitness locaux à augmenter leurs clients de mois en mois en améliorant leur classement dans Google.

Je vais travailler avec 10 centres locaux chaque mois, à raison de 800 francs par client et par mois, pour un total de 8’000 francs de revenus par mois.

Je devrai consacrer 4 heures par semaine à chaque client, en me concentrant sur l’amélioration de son classement. Mes livrables sont l’apport de nouveaux clients à mes clients via leur site Web via Google.

Afin d’attirer ces clients, je vais contacter tous les clubs de gym en ville jusqu’à ce que l’un d’eux accepte de travailler avec moi. Si besoin est, je serais payé par le premier client en fonction de résultats obtenus, puis, une fois les résultats obtenus, je solliciterais ce premier client pour me recommander vers d’autres propriétaires de salles de sport qu’ils connaissent p.ex. dans d’autres villes. Je vais aussi faire ma propre campagne à froid en citant les résultats du premier client pour crédibiliser mon travail.

*****

C’est ça. C’est bien plus utile qu’un plan d’affaires de 10 pages très volumineux, biaisé positivement et inventé. Être indépendant, c’est avant tout être simple et pratique!

3. Planifiez vos finances

Avant de commencer à travailler avec les clients, il est préférable de mettre vos finances à plat. De cette façon, vous pourrez vous épargner les maux de tête souvent causés par la gestion de l’argent.

Vous pouvez prendre en charge votre situation financière de multiples façons. Engager un comptable ayant de l’expérience avec des travailleurs indépendants ou encore adopter une approche autodidacte et que vous en découvriez les tenants et les aboutissants par vous-même.

Une chose est sûre: peu importe la façon dont vous gérez votre argent, assurez-vous de bien le gérer. En tant qu’indépendant, il vous appartient de conserver, de comprendre et de surveiller les finances de votre entreprise, même si vous avez un comptable à votre disposition.

Si vous choisissez l’option de le faire par vous-même, envisagez d’investir dans un logiciel de comptabilité qui simplifiera la plupart des tâches (sinon toutes) associées à vos finances. Les logiciels de comptabilité les plus répandus facilitent plus que jamais la gestion de vos finances grâce à des fonctionnalités telles que les factures automatisées, les rapports de pertes et profits et le suivi à jour des dépenses.

 smartMILE - Cabinet de Conseil 

 Qualité-prix imbattable  

» En savoir plus

 Experts notables 

» En savoir plus

 Services inégalables 

» En savoir plus

Vous trouverez ci-dessous quelques éléments à prendre en compte lors de la planification de vos finances:

  • Enregistrez votre entreprise en tant que société, entreprise individuelle, indépendant, etc.
  • Ouvrez un compte bancaire commercial
  • Créez un budget pour vous aider à planifier vos dépenses et vos objectifs de profits

L’argent est un facteur de stress courant chez de nombreux indépendants, il est donc préférable de s’attaquer de front à la bête dès le départ. Avoir une vue sur vos finances ne vous aidera pas seulement à voir combien vous avez gagné chaque mois, mais cela peut aussi influencer vos taux horaires (y compris pour déterminer quand vous devriez les augmenter) et vous assurer que vous avez suffisamment épargné pour la saison difficile.

Si les discussions sur l’argent vous font tourner la tête, vous pouvez en parler à un comptable ou à un planificateur financier spécialisé avec les travailleurs indépendants.

4. Construisez votre canal de contacts commerciaux initial

Il va sans dire que l’acquisition de clients est une priorité absolue en tant que travailleur indépendant. Si vous ne faites pas ce travail… vous n’aurez aucun client pour vous donner du travail supplémentaire. Toutefois, il est facile de passer ses journées à ne travailler que pour des tâches liées au client et à laisser tomber les tâches importantes de votre entreprise.

Après une longue journée passée à vérifier les tâches à faire et gérer les appels de clients, prendre du temps pour encore développer votre entreprise est sûrement la dernière chose que vous souhaitiez faire. Mais pour obtenir les clients de vos rêves, vous devez investir du temps non seulement dans la recherche de ces clients, mais également dans la commercialisation de votre entreprise.

Si vous voulez réussir votre travail indépendant à long terme, vous devez créer un canal qui génère des prospects récurrents.

Votre approche de recherche de clients potentiels doit s’appuyer sur l’établissement de relations authentiques, la démonstration de votre expertise du secteur et la compréhension de vos clients de la raison pour laquelle ils ont besoin de travailler avec vous et personne d’autre.

Voici quelques tactiques que vous pouvez mettre en œuvre régulièrement dans le cadre de votre stratégie de génération de prospects:

  • Écrire des articles de blog sur votre site web
  • Contribuer en tant que rédacteur invité à une publication de l’industrie ciblée
  • Créer des séquences de courriers électroniques pour les prospects
  • Utilisez de la publicité payante pour attirer des clients
  • Affinez vos annonces sur les médias sociaux
  • Ajustez votre nouvel argumentaire commercial (et ajustez-le encore et encore)
  • Réseautez avec des pairs et des clients potentiels sur des groupes de réseaux sociaux, des canaux Slack, etc.

Si vous avez des capitaux à investir dans votre entreprise, la publicité payante est un moyen fantastique d’obtenir rapidement des prospects. Il s’adapte également bien, vous permettant de vous développer encore plus une fois que vous avez trouvé la stratégie publicitaire gagnante.

C’est la méthode que nous enseignons chez smartmile.ch et qui a permis à de centaines de nos étudiants de quitter leur emploi grâce à leurs entreprises prospères.

5. Outils et systèmes de configuration pour gagner du temps

En tant qu’indépendant, personne ne peut vous dire quels systèmes, processus, applications ou outils vous avez besoin d’apprendre ou d’utiliser. C’est à vous de décider comment vous allez travailler et avec quoi vous allez travailler.

Bien que cela puisse être passionnant pour certains, cela peut être écrasant pour d’autres. La pléthore d’outils disponibles ne facilite pas non plus le choix. Cependant, il est essentiel de mettre en place quelque chose pour vous aider à faire votre meilleur travail tout en restant organisé et productif.

Essayez de mettre en œuvre quelques-uns de ces processus et voyez combien de temps vous pouvez économiser.

A. Intégration du client

Développez un nouveau processus d’intégration client complet avec tout ce dont vous avez besoin pour lancer un projet. Ainsi, chaque fois que vous attirez un nouveau client, vous savez précisément ce que vous devez faire et à quel moment. Rien ne glisse entre les mailles du filet et vous pouvez être aussi efficace que possible.

B. Gestion de la clientèle

Une gestion efficace de la clientèle signifie que vous êtes tous deux sur la même page en termes de communication, d’attentes, de délais et d’autres aspects d’un projet. Différents clients auront certainement besoin de différents styles de gestion.

Cela peut prendre un certain temps de comprendre comment mieux travailler avec les uns et les autres, mais pour accélérer ce processus, la mise en place d’un système qui simplifie tout, de la manière dont vous soumettez un travail à des révisions ultérieures, aux factures et aux contrats peut faire toute la différence. Rendre les choses plus faciles pour vous et votre client jettera les bases d’une relation heureuse et à long terme.

C. Optimisation des contacts commerciaux

En tant qu’indépendant, passer du temps à chercher les pistes potentielles peut prendre beaucoup de temps. Plutôt que de passer du temps sur des contacts qui pourraient ne pas vous convenir, créer un moyen de filtrer les clients potentiels qui ne correspondent pas à vos offres, que ce soit votre gamme de prix ou vos services, peut vous faire économiser beaucoup de temps et d’énergie.

Cela signifie peut-être créer une séquence de courrier électronique qui envoie un fichier PDF de vos tarifs à chaque client potentiel qui remplit votre formulaire de contact, ou obliger tous les nouveaux prospects à remplir un formulaire de projet afin que vous puissiez déterminer s’ils conviendront.

Quoi qu’il en soit, la mise en place d’un processus de vérification des prospects simplifié ne vous fera pas seulement gagner du temps, mais vous aidera également à déterminer quelles pistes valent la peine d’être poursuivies.

D. Médias sociaux, planification et plus encore

Planifier à l’avance des publications promotionnelles sur les médias sociaux avec des outils tels que Buffer, Sprout Social ou Hootsuite vous fera gagner du temps tous les mois et vous assurera que tout est fait.

En rationalisant vos tâches avec des logiciels tels que Trello et Notion, vous gardez le cap et respectez les délais.

Planifier des réunions est devenu beaucoup plus facile, principalement si vous travaillez avec des clients de différents fuseaux horaires avec des outils tels que WhenIsGood et Calendy.

L’automatisation peut vous aider à gagner du temps, mais pour que cela fonctionne au mieux, elle nécessite souvent un peu de travail en amont. La liste des outils fiables est sans fin. Quoi que vous ayez besoin, il y a probablement une application pour ça.

Avec le temps, vous saurez quels outils et quels systèmes fonctionnent le mieux pour vous et vous aideront à faire de votre mieux. À mesure que votre entreprise se développe, vos processus et vos systèmes le feront probablement aussi.

6. Établissez de bonnes limites (et respectez-les)

Vous avez probablement déjà entendu parler d’un problème courant dans la communauté des travailleurs indépendants. La pression de travailler à toute heure peut s’installer, et avant de vous en rendre compte, vous entendez constamment à votre égard des mots comme l’accro au travail, le “workaholic”, le “toujours occupé” de la part de vos amis et de votre famille.

En fait, une étude de FreelancerMap a révélé que 40% des participants travaillaient plus de 40 heures par semaine. De plus, un quart des participants travaillent plus de 50 heures par semaine.

L’autonomie qui découle du travail indépendant est difficile à gérer pour certains plus que pour d’autres. Pour ceux qui luttent avec cette liberté retrouvée, l’épuisement professionnel est généralement le résultat si aucune modification n’est apportée.

De plus, si vous travaillez à domicile, il peut être particulièrement difficile de séparer le travail de votre vie personnelle. Par conséquent, il est important d’établir des limites dès le départ pour éviter l’épuisement professionnel et d’en profiter.

A. Définissez vos heures de travail

Un excellent moyen de fixer des limites dès le début consiste à définir des heures de bureau pour vous et vos clients. La beauté du travail indépendant est que vous pouvez travailler chaque fois que vous êtes le plus productif, alors profitez-en.

Si vous travaillez mieux le matin, épargnez-vous le temps nécessaire pour vos tâches les plus pressantes et consacrez le reste de la journée aux tâches telles que les appels des clients et les tâches administratives. Si vous êtes plutôt un oiseau de nuit, vous pouvez consacrer du temps pendant la journée à la communication avec les clients et garder vos soirées pour le travail de projets.

Quelle que soit votre préférence, assurez-vous de communiquer vos heures de bureau à vos clients pour qu’ils comprennent quand vous êtes disponible. Conseil pro: incluez vos heures de bureau dans certaines de vos communications initiales, comme lors de votre processus d’intégration de nouveaux clients, afin qu’il soit clair dès le début que les clients peuvent s’attendre à avoir de vos nouvelles. Certains indépendants vont même jusqu’à l’inclure dans leurs contrats.

B. Créer un espace de travail dédié

En plus de fixer des limites de communication, le travail à domicile peut souvent entraîner des journées non productives en pyjama interrompues par des enfants, un partenaire, etc.

Pour y remédier, créez un espace de bureau dédié et traitez-le comme un bureau ordinaire. Non seulement vous aurez un espace pour bloquer les distractions, mais cela peut vous aider à quitter votre travail et déconnecter plus facilement.

C. Communiquez vos disponibilités à votre famille et à vos amis

Une autre limite à définir est le travail gratuit et à prix réduit pour la famille et les amis. Il semble que dès que vous annoncez que vous démarrez votre propre entreprise, les demandes de travail de vos amis et de votre famille arrivent en masse. Voici la réalité: vous êtes le propriétaire d’une entreprise et vous devez gagner votre vie. Nous ne suggérons pas que vous ne devriez pas aider les amis et la famille, mais vous devez vous assurer que cela ne vous coûtera pas votre vie.

Enfin, faites preuve de discrétion lorsque vous accordez des réductions ou effectuez un travail gratuitement, et indiquez clairement que les clients qui paient doivent avoir la priorité. Bien que cela puisse être une conversation délicate à tenir, il est essentiel de vous assurer de ne perdre aucune affaire.

7. Définissez vos objectifs à long terme

En vous immergeant dans le monde du travail indépendant, il est facile de jouer au jeu de comparaison. Vous pouvez vous sentir obligé de faire toutes les choses à la fois et si votre entreprise n’a pas atteint un certain point ou un jalon, vous êtes un échec.

Donnez-vous le temps de déterminer quel mode de vie vous convient le mieux et que signifie pour vous le succès. Votre image du succès peut sembler radicalement différente de celle de quelqu’un d’autre – et ce n’est pas grave. Déterminez à quoi ressemble le succès et créez un plan pour concrétiser cette vision.

La culture des travailleurs indépendants vient souvent avec l’idée que si vous ne faites pas évoluer le business, vous échouez ou si vous ne faites pas appel à plusieurs investisseurs, vos objectifs ne sont pas assez ambitieux.

Si votre objectif est d’adapter votre entreprise à une société multibureaux, faites-le.

Si votre objectif est de rester une entité à une personne et de travailler avec une poignée de clients à la fois, que les choses soient ainsi.

Quels que soient vos objectifs commerciaux, la résilience et la discipline sont des points communs entre tous les travailleurs indépendants qui ont réussi. Ce qui vous permettra de rester en affaires, c’est de pouvoir s’adapter rapidement au changement et de trouver de nouvelles façons de servir vos clients.

Définissez ce que le succès est dans votre esprit et travaillez pour le réaliser.

8. Être indépendant: ne jamais cesser d’apprendre

La dernière étape de notre liste pourrait bien être la plus importante.

Lorsque vous êtes indépendant, la responsabilité vous en revient.

C’est pourquoi l’apprentissage continu et la maîtrise sont si importants. Si vous n’êtes pas engagé dans l’apprentissage continu, vous ne réussirez pas à devenir un entrepreneur, un freelancer ou un consultant indépendant.

Et plus vous développez votre entreprise, plus les révélations, même mineures, peuvent avoir de profondes répercussions sur votre entreprise.

Tout est possible lorsque vous continuez à apprendre. En tant qu’indépendant, vos revenus ne sont pas plafonnés!

Ainsi, que vous achetiez un cours, trouviez un mentor ou que vous vous contentiez de ressources gratuites, ne cessez jamais d’apprendre.

Allez, au boulot!

TOUS NOS SERVICES

Un ensemble complet de services performants pour vous aider à vous concentrer sur votre cœur de métier.

PRÊT À PROSPÉRER? OBTENEZ VOTRE DEVIS GRATUIT AUJOURD'HUI:

Nos experts ont mis au point des outils, lancé des campagnes et réussi des projets avec succès pour des entreprises allant du café local aux sociétés de services nationales. Ils feront la même chose pour vous. Demandez un devis gratuit et découvrez pourquoi smartMILE est considéré comme l'un des meilleurs cabinets de conseil en Suisse romande.

Zone d’activité de notre cabinet de conseil en management, stratégie et organisation dans le Canton de Genève :

Aire-la-Ville, Anières, Avully, Avusy, Bardonnex, Bellevue, Bernex, Carouge, Cartigny, Céligny, Chancy, Chêne-Bougeries, Chêne-Bourg, Choulex, Collex-Bossy, Collonge-Bellerive, Cologny, Confignon, Corsier, Dardagny, Genève Ville, Genthod, Gy, Hermance, Jussy, Laconnex, Lancy, Le Grand-Saconnex, Meinier, Meyrin, Onex, Perly-Certoux, Plan-les-Ouates, Pregny-Chambésy, Presinge, Puplinge, Russin, Satigny, Soral, Thônex, Troinex ,Vandœuvres, Vernier, Versoix, Veyrier

Zone d’activité de notre agence de marketing, web, communication et régie immobilière dans le Canton de Vaud :

Aclens, Agiez, Aigle, Allaman, Apples, Arnex-sur-Nyon, Arnex-sur-Orbe, Arzier-Le Muids, Assens, Aubonne, Avenches, Ballaigues, Ballens, Bassins, Baulmes, Bavois, Begnins, Belmont-sur-Lausanne, Belmont-sur-Yverdon, Bercher, Berolle, Bettens, Bex, Bière, Bioley-Magnoux, Bioley-Orjulaz, Blonay, Bofflens, Bogis-Bossey, Bonvillars, Borex, Bottens, Bougy-Villars, Boulens, Bourg-en-Lavaux, Bournens, Boussens, Bremblens, Bretigny-sur-Morrens, Bretonnières, Buchillon, Bullet, Bursinel, Bursins, Burtigny, Bussigny, Bussy-Chardonney, Bussy-sur-Moudon, Chamblon, Champagne, Champtauroz, Champvent, Chardonne, Château-d’Œx, Chavannes-de-Bogis, Chavannes-des-Bois, Chavannes-le-Chêne, Chavannes-le-Veyron, Chavannes-près-Renens, Chavannes-sur-Moudon, Chavornay, Chêne-Pâquier, Cheseaux-Noréaz, Cheseaux-sur-Lausanne, Chéserex, Chessel, Chevilly, Chevroux, Chexbres, Chigny, Clarmont, Coinsins, Commugny, Concise, Coppet, Corbeyrier, Corcelles-le-Jorat, Corcelles-près-Concise, Corcelles-près-Payerne, Corseaux, Corsier-sur-Vevey, Cossonay, Cottens, Crans-près-Céligny, Crassier, Crissier, Cronay, Croy, Cuarnens, Cuarny, Cudrefin, Cugy, Curtilles, Daillens, Démoret, Denens, Denges, Dizy, Dompierre, Donneloye, Duillier, Dully, Échallens, Échandens, Échichens, Éclépens, Écublens, Épalinges, Épendes, Essertes, Essertines-sur-Rolle, Essertines-sur-Yverdon, Étagnières, Étoy, Eysins, Faoug, Féchy, Ferreyres, Fey, Fiez, Fontaines-sur-Grandson, Forel, Founex, Froideville, Genolier, Giez, Gilly, Gimel, Gingins, Givrins, Gland, Gollion, Goumoëns, Grancy, Grandcour, Grandevent, Grandson, Grens, Gryon, Henniez, Hermenches, Jongny, Jorat-Menthue, Jorat-Mézières, Jouxtens-Mézery, Juriens, La Chaux, La Praz, La Rippe, La Sarraz, La Tour-de-Peilz, L’Abbaye, L’Abergement, Lausanne, Lavey-Morcles, Lavigny, Le Chenit, Le Lieu, Le Mont-sur-Lausanne, Le Vaud, Les Clées, Leysin, Lignerolle, L’Isle, Lonay, Longirod, Lovatens, Lucens, Luins, Lully, Lussery-Villars, Lussy-sur-Morges, Lutry, Maracon, Marchissy, Mathod, Mauborget, Mauraz, Mex, Mies, Missy, Moiry, Mollens, Molondin, Montagny-près-Yverdon, Montanaire, Montcherand, Montherod, Montilliez, Mont-la-Ville, Mont-sur-Rolle, Montpreveyres, Montreux, Montricher, Morges, Morrens, Moudon, Mutrux, Novalles, Noville, Nyon, Ogens, Ollon, Onnens, Oppens, Orbe, Orges, Ormont-Dessous, Ormont-Dessus, Orny, Oron, Orzens, Oulens-sous-Échallens, Pailly, Pampigny, Paudex, Payerne, Penthalaz, Penthaz, Penthéréaz, Perroy, Poliez-Pittet, Pompaples, Pomy, Prangins, Premier, Préverenges, Prévonloup, Prilly, Provence, Puidoux, Pully, Rances, Renens, Rennaz, Reverolle, Rivaz, Roche, Rolle, Romainmôtier-Envy, Romanel-sur-Lausanne, Romanel-sur-Morges, Ropraz, Rossenges, Rossinière, Rougemont, Rovray, Rueyres, Saint-Barthélemy, Saint-Cergue, Saint-George, Saint-Légier-La Chiésaz, Saint-Livres, Saint-Oyens, Saint-Prex, Saint-Saphorin, Saint-Sulpice, Sainte-Croix, Saubraz, Savigny, Senarclens, Sergey, Servion, Sévery, Signy-Avenex, Suchy, Sullens, Suscévaz, Syens, Tannay, Tartegnin, Tévenon, Tolochenaz, Trélex, Trey, Treycovagnes, Treytorrens, Ursins, Valbroye, Valeyres-sous-Montagny, Valeyres-sous-Rances, Valeyres-sous-Ursins, Vallorbe, Vaulion, Vaux-sur-Morges, Vevey, Veytaux, Vich, Villars-Épeney, Villars-le-Comte, Villars-le-Terroir, Villars-Sainte-Croix, Villars-sous-Yens, Villarzel, Villeneuve, Vinzel, Vuarrens, Vucherens, Vufflens-la-Ville, Vufflens-le-Château, Vugelles-La Mothe, Vuiteboeuf, Vulliens, Vullierens, Vully-les-Lacs, Yens, Yverdon-les-Bains, Yvonand, Yvorne.

Retour haut de page