Le Scaled Agile Framework (SAFe) expliqué

Définie comme méthode de management pour le déploiement de processus agiles à grande échelle, le Scaled Agile Framework ou SAFe peut permettre à votre entreprise d’exécuter efficacement ses projets, de réduire ses délais de mise sur le marché et d’accroître la valeur des parties prenantes.

De façon générale, les grandes entreprises évoluent plus lentement – et résistent mieux au changement – que leurs concurrents plus petits et plus agiles. Cette lenteur s’explique en grande partie par une forte emprise culturelle liée à la taille de l’entreprise, mais aussi par des obstacles liés aux politiques et aux processus, la bureaucratie ayant tendance à s’épanouir dans des environnements d’entreprise plus larges. Néanmoins, beaucoup de grandes entreprises cherchent à tirer parti des avantages du développement agile pour lequel elles ne sont pas forcément adaptées. Dans ce domaine, le Scaled Agile Framework (SAFe) peut leur servir de puissant levier et les aider à surmonter les problèmes qui peuvent nuire à la réussite de leurs projets. Avec le framework SAFe, les grandes entreprises peuvent devenir plus agiles et parvenir à mettre leurs produits sur le marché plus rapidement. Voici un aperçu de SAFe, de ses avantages et de ses principes, ainsi que des conseils sur la manière de mettre en œuvre efficacement le framework et ses méthodologies.

Scaled Agile Framework (SAFe)

Le Scaled Agile Framework englobe un ensemble de principes, de processus et de meilleures pratiques qui permettent aux grandes entreprises d’adopter des méthodologies agiles comme Lean, Kanban et Scrum pour développer et délivrer plus rapidement des produits et des services de haute qualité. SAFe est particulièrement bien adapté aux projets complexes impliquant plusieurs grandes équipes au niveau du projet, du programme et du portefeuille. Le framework offre aux grandes entreprises d’exploiter les avantages de Scrum et de Kanban de manière plus évolutive. Il leur permet de gérer des projets avec un niveau d’agilité plus élevé, et aux parties prenantes des différents groupes d’obtenir un feedback plus rapide, et par voie de conséquence, des niveaux d’engagement plus élevés, une productivité et une satisfaction professionnelle accrues et une meilleure qualité de travail.

Principes de SAFe

SAFe repose sur neuf principes clés dérivés des principes agiles existants et de Lean :

– Considérer le point de vue économique pour permettre un délai d’exécution optimal tout en offrant la meilleure qualité et la meilleure valeur.

– Aborder tous les aspects du développement d’un point de vue systémique.

– Reconnaître la variabilité du marché et de la technique en préservant les choix et en encourageant l’innovation.

– Construire de manière progressive avec des cycles d’apprentissage rapides et intégrés qui permettent aux clients de donner leur avis et de réduire les risques.

– Fixer des étapes sur la base d’une estimation et d’une évaluation objectives des systèmes de travail de façon à obtenir un avantage économique.

– Limiter la quantité des travaux en cours, réduire la taille des lots et gérer les longueurs de file d’attente pour permettre un flux continu.

– Appliquer le rythme (timing), synchroniser avec la formation inter-domaines pour identifier les opportunités commerciales et permettre des actions correctives si nécessaire.

– Libérer la motivation des travailleurs du savoir pour leur permettre d’atteindre leur plein potentiel.

– Décentraliser la prise de décision pour être plus agile et plus efficace.

SAFe 5.0

La version actuelle SAFe 5.0 vise l’agilité opérationnelle et commerciale en utilisant Lean et repose sur les cinq compétences suivantes :

– Leadership agile Lean : Les leaders agiles Lean sont les moteurs du changement et de l’excellence opérationnelle. Ils doivent donner l’exemple pour aider les équipes à libérer leur potentiel. Cela implique notamment d’insuffler la manière de penser, les principes et les pratiques Lean agiles de SAFe.

– Agilité d’équipe et agilité technique : Les équipes doivent disposer de certaines compétences essentielles et adhérer aux pratiques agiles de Lean pour créer rapidement des solutions bien conçues. Il est particulièrement important de garantir l’agilité technique des équipes, car ce sont elles qui, en fin de compte, effectuent le travail réel qui sera livré à vos clients.

– DevOps et release sur demande : La mise en place d’un pipeline continu et permanent de produits livrables est essentielle pour créer de la valeur afin de répondre aux besoins de vos clients.

– Solutions d’affaires et ingénierie des systèmes Lean : Plus les entreprises facilitent les pratiques agiles Lean pour mener à bien les plans, le développement et le déploiement, plus elles peuvent être innovantes.

– Gestion de portefeuille Lean : Une stratégie organisationnelle solide qui prend en compte les aspects financiers, la gestion de portefeuille et les aspects liés à la conformité est essentielle au succès de SAFe.

Méthodologies agiles SAFe

Les équipes utilisent souvent SAFe pour mettre à l’échelle des méthodologies agiles comme Lean, Kanban et Scrum. Le point essentiel est de comprendre que SAFe permet de passer à une mise à échelle plus large au niveau des équipes et des entreprises et de mettre en œuvre des projets plus complexes. Comparativement, des projets plus petits n’auront pas nécessairement besoin du framework SAFe. SAFe ne change pas les principes des autres méthodologies. Kanban se concentre sur la collaboration permanente et favorise un environnement d’apprentissage et d’amélioration continus. Il utilise des tableaux et des cartes visuelles pour aider les équipes à savoir quelles tâches sont achevées, en cours et en attente.

Le développement Lean (LD) consiste à réduire les déchets tout en maximisant la production et en augmentant la valeur des parties prenantes. Lean respecte sept principes clés : réduire le gaspillage, améliorer la qualité, partager les connaissances avec les autres, se maintenir dans un état d’amélioration continue et accélérer les délais. Scrum s’appuie sur des sessions interactives ou des « sprints de 30 jours » pour déterminer les tâches prioritaires. Il est possible de faire travailler de petites équipes sur des tâches spécifiques de manière indépendante, puis de les mettre en contact avec le « chef de mêlée » Scrum pour évaluer les progrès ou les résultats et redéfinir les priorités des tâches en attente.

SAFe vs. DAD vs. LeSS

Alors que SAFe se concentre sur l’alignement, le travail d’équipe et le provisionnement des multiples équipes agiles, d’autres frameworks populaires proposent aussi de mettre à l’échelle l’agilité dans les grandes entreprises. C’est notamment le cas de Large-Scale Scrum (LeSS) et de Disciplined Agile Delivery (DAD). Il est important de comprendre chacun de ces frameworks afin de choisir la meilleure option pour vos projets.

– SAFe : pour créer le Scaled Agile Framework, les professionnels ont investi dans trois grands corpus de connaissances : le développement de systèmes logiciels agiles, la réflexion sur les systèmes et le développement de produits Lean. C’est une approche bien reconnue de la mise à l’échelle des pratiques agiles.

– Disciplined Agile Delivery (DAD) : La DAD se concentre sur le cycle de vie des produits de bout en bout, depuis la phase initiale jusqu’à la livraison. Elle repose sur sept principes : satisfaire les clients, surprendre, être pragmatique, tenir compte du contexte, bien choisir, optimiser le flux et sensibiliser l’entreprise.

– Large-Scale Scrum (LeSS) : L’objectif de LeSS est de faire en sorte que toutes les équipes voient le produit dans son ensemble et non en fonction de « leur partie ».

Flux du processus agile SAFe

Pour mettre en œuvre SAFe, les entreprises doivent suivre 12 processus généraux, mais il est important de noter que chaque étape doit être adaptée aux besoins de chacune.

– Reconnaître et communiquer sur le besoin de changement : de nombreux facteurs peuvent appeler à un changement organisationnel, notamment les modifications de la législation industrielle, les meilleures pratiques ou les objectifs souhaités. La direction de l’entreprise doit identifier et communiquer sur les motifs opérationnels qui l’ont incité à passer à SAFe, puis encadrer et motiver les parties prenantes pour s’assurer que toutes les activités sont alignées sur l’objectif de ce changement.

– Identifier et former les agents du changement : La direction doit identifier les personnes qui, dans toute l’entreprise, peuvent être des agents du changement et faciliter leur formation en tant que consultants certifiés du programme SAFe. Ces agents du changement seront chargés de former les dirigeants d’entreprise et les autres parties prenantes aux pratiques et processus SAFe.

– Obtenir l’adhésion des cadres et des dirigeants : Les cadres doivent également être formés afin qu’ils puissent adopter un comportement en accord avec les objectifs et les pratiques agiles Lean.

– Créer un centre d’excellence agile Lean : La création d’un centre d’excellence permettra d’optimiser les performances de l’entreprise dans son ensemble plutôt que de se limiter à une gestion de projet agile dans des domaines spécifiques.

– Identifier les flux de valeur et les Agile Release Trains (ART) : Les flux de valeur font référence à la valeur qu’une entreprise fournit à ses clients, tandis que les Agile Release Trains font référence aux équipes agiles qui développent des solutions qui créent de la valeur. C’est cette combinaison de personnes, de processus internes et de technologie qui apportera de la valeur à vos clients.

– Priorités et feuille de route : Les objectifs doivent être classés par ordre de priorité et une feuille de route doit être établie pour réaliser votre objectif de transformation SAFe. La mise en œuvre implique de sélectionner le premier flux de valeur, puis de sélectionner le premier ART, et de répéter ce processus.

– Définir les paramètres pour chaque lancement ART : Définir l’ART, fixer des délais, constituer des équipes agiles, former le personnel et évaluer l’état de préparation. Il est également important d’entreprendre la préparation des programmes en retard.

– Former les équipes et veiller à ce que chacun comprenne son rôle : Les personnes qui travaillent en équipe pour développer les systèmes d’entreprise sont essentielles au succès de chaque ART. Chacune doit comprendre pleinement son rôle et posséder les compétences nécessaires pour réussir dans sa tâche.

– Exécutez votre ART : Une bonne exécution repose sur l’excellence de la planification des itérations, une connaissance plus fine des retards, les stand-up quotidiens, le passage en revue des itérations et la démonstration du système, et les rétrospectives d’itération, ainsi que les Scrum-of-Scrums, Product Owner (PO) Sync et ART Sync.

– Lancer plus d’ART et de filières de valeur : Les ART prioritaires devraient être lancés selon les principes précédents, en formant des équipes, en encadrant l’exécution des ART et en donnant à chaque ART le temps et les efforts nécessaires pour réussir sans sauter d’étapes ni faire preuve de diligence.

– Étendre au niveau du portefeuille pour diriger la transformation de l’entreprise : Il est temps maintenant d’appliquer toutes les étapes ci-dessus au niveau du portefeuille pour définir la culture générale, améliorer les performances de l’entreprise et accroître la réalisation des objectifs.

– Maintenir et améliorer l’efficacité opérationnelle dans toute l’entreprise : La durabilité du succès dépend des moyens recherchés pour tirer profit des nouvelles opportunités et trouver des améliorations. Les chefs d’entreprise doivent également faire preuve d’un esprit Lean agile et continu.

Certifications SAFe

Les certifications SAFe sont de plus en plus utiles pour recruter des personnes ayant des compétences et des connaissances avérées. La Scaled Agile Academy propose cinq certifications SAFe :

-SAFe Program Consultant Trainer

-SAFe Program Consultant

-SAFe Agilist

-SAFe Practitioner

-SAFe Product Manager/Product Owner

La certification SAFe comprend d’autres options dont Scaled Agile, Agile Training, et Knowledge Hut pour la formation de certification en ligne.

Formations SAFe

Il existe de nombreuses options de formation SAFe, en particulier des formations en ligne, comme des podcasts gratuits proposés par PM Podcast, Scaled Agile, Learning Tree, Simplilearn, Agilest et LinkedIn. Les options sont multiples. Il est donc important de faire preuve de diligence raisonnable avant de choisir le bon formateur SAFe Agile. Examinez de près chaque formateur et chaque formation pour vous assurer que l’un et l’autre répondront à vos objectifs.

Source