le-tourisme-suisse-a-connu-une-saison-estivale-record-en-2019

Le tourisme suisse a connu une saison estivale record en 2019

Le total définitif n’est pas encore connu, mais il est certain qu’un nouveau record a été établi, avec plus de 22 millions de nuitées. Cette croissance est davantage due aux touristes résidents, avec une hausse de 3,2%, contre 2,2% pour les visiteurs venant de l’étranger.

« Les gens ont tendance à de plus en plus fractionner leurs vacances, c’est-à-dire pas forcément partir très longtemps en vacances en été, mais aussi rester en Suisse et en profiter une ou deux semaines », explique Véronique Kanel, porte-parole de Suisse Tourisme.

Elle explique aussi cette différence par « des raisons climatiques ». « Le fait qu’il fasse relativement chaud en été attire beaucoup les gens, et les Suisses aussi, à la montage », précise-t-elle, donnant également l’exemple du « développement de l’offre sportive, notamment en montagne, en été ».

Véronique Kanel, porte-parole de Suisse Tourisme.

Véronique Kanel, porte-parole de Suisse Tourisme.

Les gens ont tendance à de plus en plus fractionner leurs vacances: pas forcément partir très longtemps en été, mais aussi rester en Suisse et en profiter une ou deux semaines.

Véronique Kanel, porte-parole de Suisse Tourisme

Pourtant, la demande estivale a davantage augmenté pour les zones urbaines que pour les régions de montagne.

Hausse des nuitées modérée pour la saison d’hiver

Et comment s’annonce la saison d’hiver, qui débute dans quelques jours? Si les conditions météorologiques sont « moyennes », les économistes du KOF s’attendent une hausse des nuitées de 2,1%, donc un peu plus modérée que pour la saison estivale.

Des perspectives plutôt réjouissantes, selon Véronique Kanel. « On voit que pour la clientèle suisse, qui a quand même une importance capitale aussi pour la saison d’hiver, on a une conjoncture économique relativement solide, un pouvoir d’achat des ménages qui va rester stable, ou qui va même un petit peu plus augmenter », observe la porte-parole de Suisse Tourisme.

L’affaiblissement de la conjoncture et le léger renforcement du franc suisse devraient avoir quelques effets négatifs sur la clientèle étrangère. Mais le secteur touristique devrait poursuivre son redressement, observé depuis trois ans, affirment les spécialistes du KOF.

Jean-Philippe Rutz/jvia

Source

Article gratuit et sans publicité, soutenez-nous en partageant avec votre réseau :
Retour haut de page