Notice: Trying to get property of non-object in /home/331985.cloudwaysapps.com/hewexgwpxk/public_html/wp-content/plugins/seo-by-rank-math/includes/replace-variables/class-manager.php on line 134

Notice: Trying to get property of non-object in /home/331985.cloudwaysapps.com/hewexgwpxk/public_html/wp-content/plugins/seo-by-rank-math/includes/replace-variables/class-manager.php on line 155
Le village de Perly touché par une série de vols brutaux | smartMILE
Genève : Le village de Perly touché par une série de vols brutaux |

Le village de Perly touché par une série de vols brutaux

Genève : Le village de Perly touché par une série de vols brutaux |

Le village de Perly est en émoi. En deux mois, trois femmes âgées de 50 à 75 ans ont été victimes de vols à l’arraché parfois brutaux. Depuis, les rumeurs vont bon train dans la commune et les mises en garde fusent sur Facebook.

La semaine passée, le maire, Steve Delaude, s’est fendu d’un message sur ce réseau social pour informer les habitants que les autorités de Perly-Certoux prenaient les événements «très au sérieux». Il leur a également rappelé que «les jeunes qui se promènent dans le village ne sont pas pour autant tous des délinquants».

Si la commune frontalière est régulièrement le théâtre de vols de scooters, les agressions physiques sont extrêmement rares. Après la première attaque, les autorités ont ainsi pensé à un événement isolé. La deuxième et la troisième laissent aujourd’hui les autorités et la police imaginer qu’il s’agit «de la même bande d’individus».

«J’étais méfiante»

Michèle fait partie des victimes. Les faits se sont déroulés le 29 juillet aux alentours de 16 h 30. La septuagénaire attendait avec ses chiens un ami devant le cimetière quand deux jeunes l’ont abordée pour lui demander un renseignement. «Ils voulaient savoir comment aller en bus à Meyrin, se souvient la Perlysienne. Le temps que je réfléchisse, l’un d’eux m’a arraché mon sac à main puis ils sont partis en courant.»

Cinq jours plus tard, c’est Lucia*, 70 ans, qui a fait les frais du binôme en sortant de son cours de poterie à 18 h 45. «À la hauteur de la mairie, deux jeunes m’ont suivie. J’étais méfiante, je me suis retournée plusieurs fois. Puis, tout d’un coup, un des jeunes m’a rattrapée et m’a demandé où se trouvait le terrain de Thairy. Je lui ai répondu que je ne savais pas. En repartant, il m’a attrapé par le bras, m’a jetée sur la route et s’est enfui avec mon panier et mon téléphone. Je me suis alors retrouvée à plat ventre sur le bitume.» Lucia est rentrée chez elle en courant, avec le genou qui saigne et des égratignures un peu partout.

Le dernier vol est récent. Il a eu lieu le 18 septembre juste avant 18 h. Nathalie rentrait du travail. Comme souvent, en sortant du bus, elle s’est assise sur le banc devant la mairie pour appeler son ami. «J’ai pris mon téléphone dans mon sac posé à côté de moi et d’un coup j’ai vu un jeune partir avec.» La quinquagénaire a hurlé, puis s’est engagée en courant sur la route à la poursuite du voleur. «Ma chance a été que deux automobilistes l’ont pris en chasse. Le jeune, qui était à vélo, a alors fini par jeter mon sac. J’ai pu tout récupérer.»

Dans les trois cas, le montant des affaires dérobées est maigre. Ces vols ont en revanche durement marqué psychologiquement les victimes. Les trois Perlysiennes confient qu’elles n’osent plus sortir seules et se disent exagérément méfiantes. «Je regarde partout et je ne supporte plus qu’on s’approche de trop près», détaille Michèle. Depuis ces épisodes, toutes se sont dotées d’un spray au poivre ou d’une alarme sonore anti-agression. «C’est quand même triste d’en arriver là à Perly», ajoute Michèle.

Enquête en cours

Les trois victimes ont déposé une plainte le lendemain de leur agression. La police genevoise dit suivre l’affaire de près. «Pour un quartier comme Perly, ces vols à l’arraché avec violence sont inhabituels», souligne Silvain Guillaume-Gentil, porte-parole de la police genevoise. L’agent des forces de l’ordre précise qu’une enquête est en cours pour identifier les auteurs. La brigade opérationnelle mixte composée de policiers français et genevois a été engagée.

Selon plusieurs témoignages, les auteurs seraient des mineurs de Saint-Julien-en-Genevois. Un membre du groupe aurait participé à des activités sportives à Perly-Certoux. Dans son message posté sur Facebook la semaine passée, le maire annonçait que deux jeunes de la bande avaient été interpellés en tentant de voler des scooters. Silvain Guillaume-Gentil ne commente pas cette information. Mais selon lui, les auteurs des vols à l’arraché n’ont pas encore été arrêtés.

 smartMILE - Cabinet de Conseil 

 Qualité-prix imbattable  

» En savoir plus

 Experts notables 

» En savoir plus

 Services inégalables 

» En savoir plus

En attendant que l’enquête avance, les autorités ont demandé aux agents de la police municipale de renforcer leurs rondes dans certaines zones de la commune. «L’idée est d’avoir une présence dissuasive et rassurante, explique Steve Delaude. Certains habitants perçoivent aujourd’hui le village de Perly comme peu sûr alors que ce n’est tout de même pas Chicago. On ne peut pas accepter que certains habitants n’osent plus sortir le soir dans le village, d’où la nécessité d’agir.»


Deux agressions antérieures

Les vols à l’arraché de ces dernières semaines ont rappelé des mauvais souvenirs à Édith et Léa*, respectivement 73 et 84 ans. Si le village de Perly est habituellement paisible, les deux retraitées ont également été agressées il y a quelques années. Pour alerter la police et les autorités sur ce phénomène, elles ont, elles aussi, tenu à témoigner.

Pour Léa, les faits se sont déroulés une après-midi de 2016 presque devant chez elle, dans une petite rue du vieux village. «Deux jeunes m’ont suivie depuis la poste, se souvient l’octogénaire. Soudain, j’ai senti des mains gantées sur mes yeux et une voix qui me chuchotait: «Ne bouge pas et donne ton sac.» J’ai hurlé et les voleurs ont détalé.»

En janvier 2018, Édith a eu moins de chance. En sortant de la petite chapelle du village, la Perlysienne a emprunté le chemin du Quédan: «D’un coup, j’ai entendu trois jeunes derrière moi, j’ai compris que c’était pour moi. J’étais paralysée, je n’ai rien pu faire. En m’arrachant mon sac, ils m’ont fait tomber. Je n’arrivais plus à me relever.»

Dans sa chute, la retraitée s’est luxé l’épaule. L’impact psychologique du choc s’est manifesté brutalement une semaine plus tard. «J’ai fait un malaise chez moi, je n’arrivais plus à parler», se souvient Édith. Si la retraitée se sent bien aujourd’hui, elle confie néanmoins qu’elle ne se promène plus toute seule et qu’elle a de la peine, depuis ce jour-là, à entrer dans l’eau malgré son brevet de sauveteur.

Y a-t-il un lieu entre ces agressions et les derniers vols à l’arraché? Édith avait déposé plainte le lendemain de son agression. Elle n’a pas eu de nouvelles de la gendarmerie depuis. C.G.

* Prénoms connus de la rédaction

Créé: 05.10.2019, 08h23

Source

TOUS NOS SERVICES

Un ensemble complet de services performants pour vous aider à vous concentrer sur votre cœur de métier.

PRÊT À PROSPÉRER? OBTENEZ VOTRE DEVIS GRATUIT AUJOURD'HUI:

Nos experts ont mis au point des outils, lancé des campagnes et réussi des projets avec succès pour des entreprises allant du café local aux sociétés de services nationales. Ils feront la même chose pour vous. Demandez un devis gratuit et découvrez pourquoi smartMILE est considéré comme l'un des meilleurs cabinets de conseil en Suisse romande.

Zone d’activité de notre cabinet de conseil en management, stratégie et organisation dans le Canton de Genève :

Aire-la-Ville, Anières, Avully, Avusy, Bardonnex, Bellevue, Bernex, Carouge, Cartigny, Céligny, Chancy, Chêne-Bougeries, Chêne-Bourg, Choulex, Collex-Bossy, Collonge-Bellerive, Cologny, Confignon, Corsier, Dardagny, Genève Ville, Genthod, Gy, Hermance, Jussy, Laconnex, Lancy, Le Grand-Saconnex, Meinier, Meyrin, Onex, Perly-Certoux, Plan-les-Ouates, Pregny-Chambésy, Presinge, Puplinge, Russin, Satigny, Soral, Thônex, Troinex ,Vandœuvres, Vernier, Versoix, Veyrier

Zone d’activité de notre agence de marketing, web, communication et régie immobilière dans le Canton de Vaud :

Aclens, Agiez, Aigle, Allaman, Apples, Arnex-sur-Nyon, Arnex-sur-Orbe, Arzier-Le Muids, Assens, Aubonne, Avenches, Ballaigues, Ballens, Bassins, Baulmes, Bavois, Begnins, Belmont-sur-Lausanne, Belmont-sur-Yverdon, Bercher, Berolle, Bettens, Bex, Bière, Bioley-Magnoux, Bioley-Orjulaz, Blonay, Bofflens, Bogis-Bossey, Bonvillars, Borex, Bottens, Bougy-Villars, Boulens, Bourg-en-Lavaux, Bournens, Boussens, Bremblens, Bretigny-sur-Morrens, Bretonnières, Buchillon, Bullet, Bursinel, Bursins, Burtigny, Bussigny, Bussy-Chardonney, Bussy-sur-Moudon, Chamblon, Champagne, Champtauroz, Champvent, Chardonne, Château-d’Œx, Chavannes-de-Bogis, Chavannes-des-Bois, Chavannes-le-Chêne, Chavannes-le-Veyron, Chavannes-près-Renens, Chavannes-sur-Moudon, Chavornay, Chêne-Pâquier, Cheseaux-Noréaz, Cheseaux-sur-Lausanne, Chéserex, Chessel, Chevilly, Chevroux, Chexbres, Chigny, Clarmont, Coinsins, Commugny, Concise, Coppet, Corbeyrier, Corcelles-le-Jorat, Corcelles-près-Concise, Corcelles-près-Payerne, Corseaux, Corsier-sur-Vevey, Cossonay, Cottens, Crans-près-Céligny, Crassier, Crissier, Cronay, Croy, Cuarnens, Cuarny, Cudrefin, Cugy, Curtilles, Daillens, Démoret, Denens, Denges, Dizy, Dompierre, Donneloye, Duillier, Dully, Échallens, Échandens, Échichens, Éclépens, Écublens, Épalinges, Épendes, Essertes, Essertines-sur-Rolle, Essertines-sur-Yverdon, Étagnières, Étoy, Eysins, Faoug, Féchy, Ferreyres, Fey, Fiez, Fontaines-sur-Grandson, Forel, Founex, Froideville, Genolier, Giez, Gilly, Gimel, Gingins, Givrins, Gland, Gollion, Goumoëns, Grancy, Grandcour, Grandevent, Grandson, Grens, Gryon, Henniez, Hermenches, Jongny, Jorat-Menthue, Jorat-Mézières, Jouxtens-Mézery, Juriens, La Chaux, La Praz, La Rippe, La Sarraz, La Tour-de-Peilz, L’Abbaye, L’Abergement, Lausanne, Lavey-Morcles, Lavigny, Le Chenit, Le Lieu, Le Mont-sur-Lausanne, Le Vaud, Les Clées, Leysin, Lignerolle, L’Isle, Lonay, Longirod, Lovatens, Lucens, Luins, Lully, Lussery-Villars, Lussy-sur-Morges, Lutry, Maracon, Marchissy, Mathod, Mauborget, Mauraz, Mex, Mies, Missy, Moiry, Mollens, Molondin, Montagny-près-Yverdon, Montanaire, Montcherand, Montherod, Montilliez, Mont-la-Ville, Mont-sur-Rolle, Montpreveyres, Montreux, Montricher, Morges, Morrens, Moudon, Mutrux, Novalles, Noville, Nyon, Ogens, Ollon, Onnens, Oppens, Orbe, Orges, Ormont-Dessous, Ormont-Dessus, Orny, Oron, Orzens, Oulens-sous-Échallens, Pailly, Pampigny, Paudex, Payerne, Penthalaz, Penthaz, Penthéréaz, Perroy, Poliez-Pittet, Pompaples, Pomy, Prangins, Premier, Préverenges, Prévonloup, Prilly, Provence, Puidoux, Pully, Rances, Renens, Rennaz, Reverolle, Rivaz, Roche, Rolle, Romainmôtier-Envy, Romanel-sur-Lausanne, Romanel-sur-Morges, Ropraz, Rossenges, Rossinière, Rougemont, Rovray, Rueyres, Saint-Barthélemy, Saint-Cergue, Saint-George, Saint-Légier-La Chiésaz, Saint-Livres, Saint-Oyens, Saint-Prex, Saint-Saphorin, Saint-Sulpice, Sainte-Croix, Saubraz, Savigny, Senarclens, Sergey, Servion, Sévery, Signy-Avenex, Suchy, Sullens, Suscévaz, Syens, Tannay, Tartegnin, Tévenon, Tolochenaz, Trélex, Trey, Treycovagnes, Treytorrens, Ursins, Valbroye, Valeyres-sous-Montagny, Valeyres-sous-Rances, Valeyres-sous-Ursins, Vallorbe, Vaulion, Vaux-sur-Morges, Vevey, Veytaux, Vich, Villars-Épeney, Villars-le-Comte, Villars-le-Terroir, Villars-Sainte-Croix, Villars-sous-Yens, Villarzel, Villeneuve, Vinzel, Vuarrens, Vucherens, Vufflens-la-Ville, Vufflens-le-Château, Vugelles-La Mothe, Vuiteboeuf, Vulliens, Vullierens, Vully-les-Lacs, Yens, Yverdon-les-Bains, Yvonand, Yvorne.

Retour haut de page