L’EPFL lance un centre d’excellence en imagerie

22.03.21 – La direction de l’EPFL a validé la création du Centre d’imagerie de l’EPFL. Celui-ci coordonnera les activités d’imagerie sur le campus, encouragera les collaborations pluridisciplinaires et servira de point de contact aux chercheurs de l’EPFL spécialisés en imagerie.

Le nouveau Centre d’imagerie de l’EPFL (ECI) succède à l’initiative [email protected], lancée en 2019 pour encourager l’expertise pluridisciplinaire en imagerie sur le campus. «Le travail réalisé dans le cadre de l’initiative [email protected] a posé les bases pour un centre adapté avec des compétences et des ressources accrues», explique Laurène Donati, nouvelle directrice exécutive de l’ECI. La gouvernance académique de l’initiative demeure également en place: le professeur Michael Unser, nouveau directeur académique de l’ECI, reste titulaire de la chaire d’un comité directeur composé de cinq membres représentant les facultés de l’EPFL.

Imagerie: la spécialité pluridisciplinaire par excellence

L’imagerie joue un rôle toujours plus important dans les sciences et l’ingénierie. De l’échelle atomique à l’échelle cosmologique, elle permet aux scientifiques de capturer, de quantifier et de visualiser des phénomènes physiques avec une résolution sans précédent, à la fois dans l’espace et dans le temps. Cette entreprise ambitieuse nécessite la convergence de nombreuses compétences et expertises. «Une grande part des futurs progrès dans le domaine sera probablement le résultat d’un croisement de diverses disciplines», souligne le professeur Michael Unser. Sa vision est partagée par les instances supérieures de l’EPFL. «Il y a un immense potentiel pour de nouveaux développements en imagerie qui puisent dans tous les aspects des sciences et de l’ingénierie», ajoute le président de l’EPFL Martin Vetterli.

À l’EPFL, une vaste et diverse communauté de scientifiques et d’ingénieurs intervient dans les technologies de l’imagerie. Plus de 80 groupes effectuent des recherches de pointe dans ce domaine, couvrant toutes les échelles et un vaste ensemble d’applications. La principale mission du Centre d’imagerie de l’EPFL sera de capitaliser sur cette concentration exceptionnelle de forces académiques. «Nous mettrons en place un certain nombre de mécanismes pour encourager les collaborations pluridisciplinaires en imagerie à l’EPFL, comme de nouvelles opportunités de financement pour la recherche conjointe, par exemple», explique Laurène Donati. L’objectif est clair: accélérer la diffusion de nouveaux développements en imagerie au sein des groupes de l’EPFL.

Un pôle de recherche en analyse et traitements d’images

Une tendance majeure sur les dernières années est l’augmentation de la production de données d’imagerie dans l’espace et dans le temps, ce qui requiert des capacités de stockage et d’analyse à grande échelle. Sans surprise, la nécessité de traiter un tel volume de données a abouti à un besoin urgent de logiciels d’imagerie toujours plus performants. «Dans le monde entier, les analystes d’images s’efforcent de répondre à la demande. Malgré cela, seul un petit volume des données collectées est aujourd’hui totalement exploité», poursuit Laurène Donati. Les informations non traitées sont une mine d’or potentielle. La technologie basée sur l’apprentissage par machine s’annonce très prometteuse à cet égard, à condition que ces nouveaux outils soient rendus accessibles au reste de la communauté d’imagerie. «Le centre aura la mission importante de former et de soutenir les scientifiques en imagerie de l’EPFL à l’utilisation de ces outils sophistiqués», ajoute le professeur Michael Unser. Au-delà de la formation, le centre fera office de pôle de recherche sur la méthodologie elle-même et mènera le développement d’outils numériques avancés qui profitent à l’ensemble de la communauté d’imagerie de l’EPFL. Il encouragera également le déploiement d’infrastructures qui répondent aux problèmes de traitement et de stockage des données, et soutiendra la maintenance à long terme des données et logiciels open source.

Capitaliser sur une infrastructure d’imagerie de pointe

L’EPFL possède des infrastructures d’imagerie avancées qui couvrent les besoins de nombreux utilisateurs, en leur apportant une expertise et un accès aux technologies de pointe. En collaboration avec ces entités, l’ECI développera des algorithmes et des outils numériques sophistiqués qui compléteront et optimiseront l’infrastructure actuelle. «L’intégration de nouveaux outils numériques dans le paradigme de l’imagerie offrira le potentiel pour améliorer à la fois l’acquisition et le traitement d’images», déclare le professeur Michael Unser.

L’ECI profitera également de l’expertise en imagerie qui s’étend au-delà de l’EPFL et couvre la région lémanique. Depuis 15 ans, l’inter-institutionnel CIBM ouvre de nouveaux horizons en imagerie biomédicale en mettant à la disposition des scientifiques des équipements ultramodernes et de nouveaux moyens pour faire progresser la recherche translationnelle et clinique. Le futur Centre d’imagerie Dubochet, sur le campus de Lausanne à l’initiative commune de l’EPFL, de l’UNIL et de l’UNIGE, sera également un autre pôle important dans le domaine de l’imagerie de la Suisse occidentale. Le Centre Dubochet apportera à la région des outils de pointe en cryo-microscopie électronique et sera ainsi un des piliers de la stratégie en imagerie de l’EPFL.

Formation de haut niveau en imagerie à l’EPFL

L’EPFL est idéalement placée pour former les étudiants grâce à une expertise de renommée mondiale en matière d’imagerie. L’ECI s’emploiera à proposer une offre de cours encore plus complète dans ce domaine. Par ailleurs, il encouragera les laboratoires de l’EPFL à élaborer en co-supervision des projets étudiants pluridisciplinaires en imagerie.

L’ECI augmentera également l’offre en formation continue afin que les scientifiques en imagerie de l’EPFL acquièrent les compétences numériques les plus récentes dans ce domaine.

Contact: [email protected]

Source