les-cycliques-aux-avant-postes

Les cycliques aux avant-postes

Économie & Finance : Les cycliques aux avant-postes |

Chronique boursière de la BCGE publiée le 09 octobre 2019 dans Le Temps.

En milieu de semaine, la Bourse suisse a démarré la séance en léger repli de 0,08% à 9792,70 points. La veille, les indices américains ont affiché des reculs marqués. La guerre commerciale sino-américaine prend une tournure politique délicate et les marchés anticipent que les discussions entre les Etats-Unis et la Chine pourraient échouer à parvenir à un accord. La Suisse a perdu une place dans le classement des pays les plus compétitifs dans le rapport annuel du Forum économique mondial (WEF). Louée pour la stabilité macroéconomique et la qualité des infrastructures, l’économie helvétique peut néanmoins mieux faire au niveau des limitations commerciales, de l’innovation et de la propension au risque. La Banque de France a de son côté confirmé sa prévision de croissance pour la France à 0,3% pour le troisième trimestre. Le SMI a clôturé en hausse de 0,30% à 9830,05 points et le SPI de 0,32% à 11982,69 points. Société Générale a entamé la couverture de Sika (-1,92% à 150,70 francs) avec une recommandation d’achat et un objectif de cours de 195 francs. L’analyste estime que le groupe est le mieux positionné pour croître organiquement et par acquisitions. A l’inverse, Swatch a enregistré la plus forte hausse du jour avec un gain de 1,80% à 254,00 francs, suivi par Lonza (+0,61% à 327,50 francs), LafargeHolcim (+0,57% à 45,62 francs) et Richemont (+0,55% à 69,58 francs). Dans le camp des poids lourds, les pharmaceutiques Roche (+0,56% à 286,20 francs) et Novartis (+0,34 % à 85,00 francs ont soutenu leur indice, tout comme Nestlé (+0,41% à 107,54 francs). Novartis a publié de nouvelles données sur son anti-psoriasique Cosentyx. Les bancaires ont affiché des performances modestes : UBS a cédé 0,24 % à 10,50 francs, tandis que Credit Suisse grignotait 0,13% à 11,42 francs. Selon des rumeurs, Credit Suisse envisagerait de faire son retour dans la gestion de fortune aux Etats-Unis, une information que la grande banque n’a pas souhaité commenter.

Les dernières chroniques boursière de la Salle des marchés :

Source

Partager sur vos réseaux sociaux :
Retour haut de page