Les Libanais de Suisse manifestent leur solidarité

Genève : Les Libanais de Suisse manifestent leur solidarité |

Les Libanais de Suisse se sont rassemblés pour soutenir les revendications de leurs concitoyens. Environ 250 d’entre eux ont demandé mardi à Genève le retrait des dirigeants politiques. Ils souhaitent que les banques suisses dévoilent les avoirs illicites de ceux-ci.

Banques suisses décriées

«Tout le gouvernement doit démissionner», y compris le Premier ministre, criaient notamment les manifestants en début de soirée sur la Place des Nations. Ils s’en prennent aussi au chef de l’Etat et au président du Parlement. Certaines banderoles estimaient de leur côté que la combinaison des banques suisses et de la corruption libanaise a détérioré l’économie de leur pays et établi une «dictature».

Parmi les manifestants, des Libanais sont à Genève pour des réunions. Comme ses camarades, l’un d’entre eux, venu du Qatar, demande aux dirigeants politiques actifs depuis plusieurs décennies dans le système de «rendre l’argent qu’ils ont volé» aux citoyens.

«Ils nous ont affamés»

Le gouvernement, doté de plusieurs dizaines de ministres, est trop volumineux pour ce petit Etat, a-t-il aussi ajouté. «Ils nous ont affamés et du pays nous ont virés», relevait de son côté une banderole.

Les nombreux réfugiés arrivés en huit ans de conflit en Syrie ont contribué à des difficultés supplémentaires pour la population, selon le Libanais du Qatar. Certains enfants ne sont pas identifiés, les emplois manquent de plus en plus, dit-il. Les réfugiés sont soutenus par l’ONU, travaillent pour des salaires inférieurs et ne paient pas d’impôts, également selon lui. (ats/nxp)

Créé: 22.10.2019, 21h20

Source

Partager sur vos réseaux sociaux :
Retour haut de page