L’impact de l’électromobilité sur le système électrique

11.01.22 – Séminaire en ligne le 25 janvier 2022, de 15h à 17h30.

En Suisse, le secteur des transports est responsable d’environ 40% des émissions d’équivalent CO2, ce qui représente une part plus élevée que la moyenne de l’UE et des États-Unis (respectivement 27% et 35%). De plus, cette part a doublé au cours des 50 dernières années et a toujours une tendance positive. Étant donné que les véhicules privés sont responsables de la moitié de ces émissions, l’électrification du secteur des transports privés est considérée comme une action stratégique pour atteindre les objectifs nationaux en matière de climat et d’énergie.

Dans ce contexte, les véhicules électriques (VE) représentent 15% des nouvelles ventes avec une forte tendance à la hausse. L’électrification substantielle de la mobilité privée génère des questions fondamentales, à savoir: (a) peut-on quantifier rigoureusement les émissions de CO2 du transport privé en Suisse en fonction de la technologie des véhicules? (b) Quelles sont les implications pour le réseau électrique associées au déploiement massif des VE, et comment pouvons-nous éviter ou atténuer les impacts potentiels?

Le Laboratoire des systèmes électriques distribués (DESL) de l’EPFL organise un atelier IEEE durant lequel des chercheurs du monde universitaire et de l’industrie partageront leurs recherches récentes et leurs points de vue sur ce sujet. Il a lieu le mardi 25 janvier de 15h à 17h30, en ligne sur inscription.

Information et inscription (gratuite)

Contact: Georgios Sarantakos, EPFL

Anne-Muriel Brouet

Source