L’IT concentre 30% des offres d’emploi en télétravail

Dans le secteur IT, la proportion des recrutements proposés en télétravail a fortement progressé entre mars et novembre 2020 par rapport à la période précédant la crise, note Robert Half dans son dernier rapport sur les tendances des embauches. Leur nombre s’est établi à plus de 3 500, soit 30% des annonces proposant cette méthode d’organisation. L’IT apparaît également en tête des fonctions qui recrutent le plus.

Pandémie oblige, le rapport sur les tendances du recrutement en 2021 présenté par Robert Half se décline en deux volets: l’un porte sur les perspectives du marché de l’emploi en France pour l’année en cours, tandis que l’autre analyse les conséquences du recours massif au télétravail dans divers secteurs, dont celui de l’IT. Les données proviennent d’ une étude réalisée auprès de plus de 300 dirigeants d’entreprises françaises, de plusieurs sondages en ligne auprès de salariés, ainsi que sur une analyse des offres d’emploi publiées avant et pendant la crise. Dans le cadre d’une comparaison nationale des annonces publiées entre juin 2019 et novembre 2020 (effectuée avec l’appui de Burning Glass Technologies), le cabinet note une hausse importante du nombre d’offres d’emploi en télétravail publiées dans le secteur de l’IT. En effet, un tiers des propositions publiées post-crise et mentionnant le travail à distance concernent des postes du numérique soit plus de 3 500 annonces. Dans les DSI, les 5 fonctions qui se prêtent le mieux à une organisation distancielle sont les RSSI. Suivent les ingénieurs systèmes et réseaux, les responsables du support applicatif, les DevOps et les administrateurs de bases de données.

Le télétravail se prête a diverses fonctions qui vont des DSI jusqu’aux directions financières et générales. (Source: Robert Half/Crédit photo: Robert Half).  

l’IT en pole position sur le marché de l’emploi CDD

Dans son rapport, Robert Half a également cherché à identifier  les tendances du marché du travail et les postes prioritaires recherchés dans l’Hexagone en 2021. Là aussi, le secteur IT caracole en tête des 5 départements qui recrutent en CDD ou intérim au cours du premier semestre 2021. A ce titre, l’IT devance des domaines tels que le service clients, la finance et la comptabilité, les services administratifs, ainsi que les RH/paie.

L’IT figure en tête des départements qui vont embaucher au cours des 6 premiers mois de l’année. (Source: Robert Half/Crédit photo: Robert Half)

L’analyse du marché de l’emploi par secteur place pour sa part les éditeurs de logiciels au 5e rang des activités qui recrutent le plus actuellement, derrière la santé/pharmacie, le BTP, la grande distribution et la finance. Enfin, par métiers, dans les DSI, les priorités d’embauche en CDI pour le premier semestre 2021 vont aux DevOps qui occupent la 1ere place du podium. Les ingénieurs systèmes et réseaux arrivent en 2e position, devant les RSSI et les data scientists. On trouve également les ingénieurs support applicatif qui ferment la marche du palmarès.

Dans les DSI, les DevOps culminent parmi les postes les plus chassés. Source: Robert Half/Crédit photo: Robert Half). 

Le travail hybride, un élément du marché du recrutement

En conclusion, Robert Half note que les dirigeants français sont relativement confiants quant à leurs perspectives de croissance au premier semestre 2021. La baisse des opportunités de développement et la difficulté à retenir les candidats font toutefois partie de leurs préoccupations. Le modèle de management hybride, avec des équipes travaillant été soit au bureau soit chez eux, est désormais considéré comme un mode de travail à part entière. Pour le cabinet, donner plus de flexibilité aux salariés et améliorer leur bien-être au travail sont les principaux avantages de ce mode de fonctionnement.  

Source