Netflix : 3 films accrocheurs et réussis à regarder ce week-end

Netflix : 3 films accrocheurs et réussis à regarder ce week-end

Chaque semaine, c’est la même rengaine et une question revient : quels films voir ou revoir sur Netflix pour occuper vos soirées canapé ? Bonne nouvelle, vous n’avez sans doute pas tout vu. Le catalogue étoffé du service de SVoD regorge d’excellents longs-métrages. Certains sont très connus, d’autres beaucoup moins. 

Cette semaine, les heureux élus sont Kodachrome, Une histoire de fantôme et Split. Voyons ensemble pourquoi ils valent tous le coup d’œil. 

Quels films regarder ce week-end sur Netflix ?

Une sympathique comédie indé : Kodachrome

Le film en résumé

Matt Ryder accepte à contrecœur d’accompagner Ben, son père mourant et célèbre photographe, dans un road trip pas comme les autres. Le but du périple ? Voguer vers le dernier laboratoire développant des pellicules Kodachrome. Et les deux hommes ne seront pas seuls. L’infirmière du paternel, Zooey, est aussi du voyage.

Notre avis en quelques lignes 

L’inspiration derrière ce charmant film indépendant se cache dans un article du New York Times paru en 2010. A.G. Sulzberger y raconte comment Dwayne’s Photo, situé à Parsons dans le Kansas, a dû faire face à un afflux de visiteurs en 2010. La raison ? Cette petite entreprise familiale était la dernière à développer des pellicules Kodachrome.

Le co-créateur de la série Banshee, Jonathan Tropper, adapte cette belle histoire emplie de nostalgie, accompagné par Mark Raso à la réalisation. Si le résultat final est assez prévisible niveau scénario, Kodachrome arrive à nous embarquer dans son périple grâce à son trio d’acteurs principaux.

Ed Harris livre une performance solide dans le rôle de l’ancien photographe mourant en quête d’une excuse pour se rapprocher de son fils. Ce dernier prend les traits de Jason Sudeikis qui prouve qu’il ne faut pas seulement le cantonner à des rôles comiques. Elizabeth Olsen, excellente comme souvent, apporte aussi de la fraîcheur au  long-métrage.

Kodachrome conte un pèlerinage à la recherche de souvenirs, un voyage existentiel où un père et son fils se redécouvrent. Le film ne déroge pas aux règles habituelles de la tragédie douce-amère mais il reste très juste dans son écriture. C’est un road movie touchant et tendre que l’on regarde avec plaisir.

  • Découvrez le trailer de ce bon film :  

Un drame percutant : Une histoire de fantôme

Le film en résumé

La vie d’une femme est bouleversée quand son mari meurt soudainement. C’est alors que le fantôme de ce dernier commence à apparaître sous un drap blanc. Invisible aux yeux de tous, il rend visite à sa veuve et devient même spectateur de sa vie passée.

Notre avis en quelques lignes 

Une histoire de fantôme (A Ghost Story en VO) n’est pas un film qui plaira à tout le monde. Ceux habitués à l’action, à une avalanche de dialogues ou même un rythme effréné n’y trouveront peut-être pas leur compte. Mais cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas lui laisser une chance, au contraire. 

Réalisé par David Lowery, ce long-métrage a été produit par le studio indépendant A24. Ce dernier est coutumier des films d’une grande qualité (Moonlight, Room, Ex Machina…). Une histoire de fantôme ne déroge pas à la règle.

Le film parle de solitude, de mort et d’amour. Le rythme est lent et contemplatif, si bien que les plans sont très souvent fixes. Il n’y a que peu de dialogues. Une histoire de fantôme s’intéresse au personnage incarné par Rooney Mara et comment elle gère la mort de son mari.

Elle pleure dans son lit, crie, enrage, exprime toute sa peine, ou engloutit une tarte assise sur le sol de sa cuisine. Cette scène puissante, sans coupure, dure pas moins de cinq minutes. Caché sous un rideau blanc se trouve Casey Affleck qui assiste, impuissant, à tout ce qui se passe dans son ancienne maison.

À la fois mélancolique, minimaliste, philosophique et abstrait, Une histoire de fantôme est un film qui trouble. Mais c’est surtout une œuvre ambitieuse que nous vous conseillons vivement. 

  • Voici un extrait de ce drame mélancolique :  

Un film palpitant et effrayant : Split

Le film en résumé

Kevin souffre d’un syndrome dissociatif de l’identité. Qu’est-ce que cela signifie ? Pas moins de 23 personnalités, chacune ayant des attributs physiques différents, cohabitent dans son esprit. Un jour, Kevin est poussé par l’un de ses alter-egos à enlever trois adolescentes. Elles vont alors tout tenter pour s’échapper…

Notre avis en quelques lignes 

Le réalisateur de Sixième Sens (1999) et Incassable (2000), M. Night Shyamalan, offre ici une immersion dans l’esprit d’un homme qui souffre de trouble de personnalité multiple. Ce film signe aussi le retour réussi de ce maître du thriller après des flops au box-office comme After Earth ou Le Dernier maître de l’air.

James McAvoy y livre une prestation incroyable. Pendant une scène, il incarne un pervers sexuel et deux minutes plus tard, il se transforme en adorable petit garçon de 9 ans. Avouons-le, c’est perturbant mais ce procédé marche car l’acteur est convaincant dans toutes les personnalités qu’il doit s’approprier.

L’esthétique du film est basée sur une terreur plus froide et psychologique que sanglante. Moitié film d’horreur moitié thriller, Split est très malin dans son propos. Car derrière la simple envie de faire peur se cache une réflexion sur le refoulement. La 24ème personnalité de Kevin va surgir… Et le monstre va-t-il enfin sortir de sa cage ?

Une chose est sûre : Split sait tenir son spectateur en haleine et maintenir le suspense. Son scénario est intelligent et bien écrit. L’ambiance est au diapason et les pérégrinations de Kevin, effrayantes au possible, sont aussi passionnantes. 

Sinon, certains retrouveront aussi avec plaisir la talentueuse Anya Taylor-Joy, héroïne de la série à succès de Netflix Le Jeu de la Dame. Elle joue l’une des adolescentes enlevées. 

  • Regardez la bande-annonce de ce thriller :  

À lire également :

Envie du setup parfait pour regarder Netflix ?

Envie du setup parfait pour regarder Netflix ?

La rédaction de CNET teste et évalue les meilleurs modèles de téléviseurs et barres de son du marché. Si vous songez à investir pour regarder vos films et séries dans les meilleures conditions, voici ceux que nous vous conseillons.

Les meilleures TV 4K >

  Source