Nvidia HX, des cartes dédiées au cryptominage

Afin de limiter la mainmise des cryptomineurs sur ses RTX 3060 d’entrée de gamme, Nvidia réduit de moitié les capacités de calcul Ethereum de ces dernières et aligne des cartes dédiées au cryptominage monétaire, mais le fournisseur s’attend toujours à des pénuries sur le marché.

Depuis fin septembre, il est devenu difficile de trouver une bonne carte graphique, même d’occasion, à un prix raisonnable. Une Asus Rog Strix GeForce RTX3060 TI est, par exemple, vendue 1466 euros TTC et une PNY GeForce RTX 3090 2799€ TTC sur Amazon. Rappelons que les prix publics conseillés par Nvidia pour ses modèles Founders Edition sont de 419€ TTC pour une 3060 TI et 1549€ TTC pour une 3090 en rupture de stock sur le site du fournisseur. Nous n’entrerons pas dans la liste des raisons (pandémie, hausse de la demande en semi-conducteurs, problème logistique…), mais le récent boom des cryptomonnaies du type Bitcoin ou Ethereum a accentué le phénomène. C’est tellement grave que la GeForce GTX 1050 Ti, vieille de cinq ans, est appelée en renfort. Mais aujourd’hui, quelques jours avant le lancement officiel de la GeForce RTX 3060, Nvidia a présenté les mesures qu’elle prend pour que les cartes GeForce RTX 30xx restent entre les mains des joueurs, tout en continuant à approvisionner les cryptomineurs. 

Tout d’abord : Nvidia diminue les capacités de calcul de la GeForce RTX 3060 pour le cryptominage. « Les pilotes logiciels de la RTX 3060 sont conçus pour détecter des attributs spécifiques de l’algorithme d’extraction de la cryptomonnaie Ethereum, et limiter le taux de hachage, ou l’efficacité de l’extraction de la cryptomonnaie, d’environ 50 % », explique Matt Wuebbling de Nvidia. Cela signifie que les GeForce RTX 3060 seront beaucoup moins rentables pour les fermes de cryptominage. Une bonne nouvelle pour les joueurs.

Ensuite, Nvidia prévoit également d’introduire le CMP HX, un GPU optimisé et dédie au cryptominage professionnel. Quatre GPU différents seront disponibles au cours des deux prochains trimestres, et mieux encore, les stocks de puces CMP HX ne seront pas pris sur le lot gravé pour les cartes GeForce RTX. « Les produits CMP – qui n’assurent pas d’affichage graphique – seront vendus par des partenaires autorisés et spécialisés pour assurer les meilleures performances et efficacités dans le domaine du cryptominage. Ils ne répondent pas aux spécifications requises d’un GPU GeForce et, par conséquent, n’ont pas d’impact sur la disponibilité des GPU GeForce pour les joueurs », assure le responsable de Nvidia. « Par exemple, les CMP n’ont pas de sortie vidéo, ce qui permet d’améliorer le flux d’air pendant le cryptominage afin d’obtenir un format plus compact. Les CMP ont également une tension et une fréquence de crête plus faibles, ce qui améliore l’efficacité énergétique du minage ».

Nvidia ne précise par l’architecture utilisée les GPU équipant les cartes accélératrices HX, mais au vu des performances on est proche de la plateforme Ampere. (Crédit Nvidia)

Moins efficace pour le hachage Ethereum

Il est intéressant de noter que Nvidia prend enfin des mesures pour décourager les cryptomineurs d’accaparer chaque RTX 3060 commercialisée la semaine prochaine. Mais, il n’y aura pas d’effet immédiat sur la pénurie de cartes graphiques performantes en entrée et moyennes gammes. Les GeForce RTX 3060 Ti et RTX 3070 sont en effet parmi les plus efficaces sur le marché pour le cryptominage, et si la RTX 3060 finit par miner l’Ethereum tout aussi efficacement lorsque le moteur de hachage de Nvidia est désactivé, les grandes fermes de minage pourraient très bien écrire leurs propres pilotes ou même directement modifié le firmware de ces GPU. Cependant, les partenaires de Nvidia pourraient les décourager de sauter sur les RTX 3060 dès le premier jour. Nvidia a déclaré à PC Gamer qu’elle estime que « son logiciel ne pourra pas être piraté pour supprimer le limiteur ». Nous verrons bien !

Il sera également intéressant de voir si la gamme Nvidia CMP HX connaitra du succès. Les partenaires de Nvidia ont déjà commercialisé dans le passé des cartes accélératrices sans connecteurs d’affichage pour le cryptominage, mais la plupart des cryptomineurs préfèrent le matériel de jeu traditionnel pour une raison bien précise : la valeur de revente quand les cartes graphiques sont remplacées par des nouvelles plus performantes. Les modèles sans sortie vidéo sont très difficiles à revendre puisqu’elles sont inexploitables pour le jeu vidéo . Avec des cours très élevés – trop –  pour les cryptomonnaies, la plupart des cartes graphiques récentes peuvent être rentables, mais si l’euphorie retombe,  la tendance peut changer rapidement. Lorsque les cartes graphiques redeviennent peu ou pas rentables, les mineurs aiment revendre le matériel pour récupérer une partie de leurs coûts d’investissement. Souvenez-vous du déluge de cartes Radeon d’occasion lorsque le Bitcoin s’est effondré en 2017. Lorsque cela se reproduira inévitablement, les joueurs ne voudront pas acheter des cartes CMP HX d’occasion sans port vidéo.

Demande très forte pour les composants 

Et n’oubliez pas que le cryptominage n’est qu’un des nombreux facteurs qui affectent la disponibilité des cartes graphiques. Bien avant qu’Ethereum n’explose, il était déjà très difficile de mettre la main sur une carte graphique GeForce RTX série 30 ou AMD Radeon RX série 6000, en raison d’un mélange de demande insensée, de contraintes de fabrication et de problèmes d’expédition et de logistique causés par la pandémie. Certains de ces problèmes peuvent être atténués aujourd’hui, mais même des mois plus tard, ils restent probablement tous préoccupants dans une certaine mesure. Il convient également de noter que si l’efficacité des cartes graphiques RTX actuellement sur le marché n’est pas améliorée et que si les futures mises à jour réduisent de moitié leurs capacités de minage, les cryptomineurs pourraient se contenter de revenir à des pilotes plus anciens qui gèrent les tâches de calcul à plein régime.

Pour conclure, l’initiative de Nvidia est bienvenue et elle devrait contribuer à améliorer un peu la disponibilité. La GeForce RTX 3060, à 329 $ HT, sera commercialisée le 25 février prochain et, en tant que première carte graphique  de dernière génération avec un prix de vente serré, elle a de fortes chances de figurer sur la liste des meilleures cartes graphiques du marché.

Source