Perseverance : revivez son atterrissage en vidéo et écoutez les premiers sons de Mars

Perseverance : revivez son atterrissage en vidéo et écoutez les premiers sons de Mars

Perseverance n’en finit plus de nous épater. Après un périple de près de sept mois, le rover de la Nasa s’est posé sans encombre sur Mars le 18 février. Une grande réussite pour la Nasa qui vient de partager de nouvelles images époustouflantes de l’atterrissage filmé en vue subjective grâce à plusieurs caméras situées sur le vaisseau. « C’est la première fois que nous sommes en mesure de saisir un événement comme l’atterrissage d’un vaisseau spatial sur Mars », a commenté Mike Watkins, directeur du Jet Propulsion Laboratory de la Nasa, lors d’un point de presse lundi.

La séquence d’atterrissage débute à environ 11 km de la surface de Mars. Une première caméra installée sur la coiffe supérieure qui renferme le rover filme le déploiement du parachute. Puis, la caméra installée sous le ventre de Perseverance immortalise l’éjection du bouclier thermique qui protégeait le module lors de la rentrée dans l’atmosphère de Mars. On aperçoit alors pour la première fois le sol martien qui se rapproche. Les radars et capteurs embarqués commencent à affiner le point d’atterrissage pour le rover. Vient ensuite la séparation de la coiffe supérieure et du parachute.

Perseverance est désormais porté par le module de descente appelé Skycrane qui va gérer l’approche finale grâce à ses propulseurs. Moins de 40 secondes avant l’atterrissage, le Skycrane libère le rover et sa caméra nous livre cette image incroyable de Perseverance suspendu au-dessus du vide par des câbles qui le font lentement descendre au sol. Dans le même temps, la caméra dorsale du rover filme le Skycrane tandis que celle qui pointe vers Mars montre le sol se rapprochant inexorablement dans un nuage de poussière. Perseverance touche enfin la surface et une dernière image montre le Skycrane qui enclenche ses fusées pour s’éloigner et aller s’écraser à bonne distance du rover. Un moment d’une intensité incroyable qui illustre aussi l’extraordinaire exploit technique que représente cet atterrissage.

La Nasa nous avait également promis du son pour cette séquence. Malheureusement, une défaillance technique n’a pas permis de récupérer les données du microphone embarqué. En revanche, l’agence spatiale nous avait réservé une autre surprise incroyable. Depuis qu’il s’est posé, Perseverance a pu enregistrer le sons à la surface de Mars.

Grâce à Perseverance, nous allons pouvoir écouter Mars

Le bref échantillon audio que l’on peut entendre ci-dessous a été filtré pour supprimer le bourdonnement émis par le rover. On peut alors entendre le souffle du vent qui balaie Mars. C’est une grande première dans l’histoire de l’humanité.

L’équipe de la mission a expliqué qu’elle compte utiliser les microphones de Perseverance pour entendre non seulement le vent, mais aussi des tempêtes, peut-être des chutes de pierres ainsi que le bruit des roues du rover sur le sol ou celui de sa foreuse qui perce la surface martienne.

Le son pourrait également devenir un nouvel outil pour analyser le fonctionnement du rover et éventuellement diagnostiquer tout problème. Mais la Nasa a prévenu que les microphones pourraient ne pas résister longtemps aux conditions extrêmes qui règnent sur Mars, notamment les températures glaciales, la poussière et les radiations. Espérons qu’ils puissent nous livrer d’incroyables séquences audio pour accompagner les superbes images que Perseverance a commencé à partager avec la Terre, comme ce superbe panorama que l’on peut explorer en 3D sur YouTube. Mars n’a jamais été aussi proche et réelle pour nous, les Terriens.

Image : Nasa JPL

Source