pourquoi les meilleurs youtubeurs tiennent salon et engrangent des reussites commerciales

Pourquoi les meilleurs youtubeurs tiennent salon et engrangent des réussites commerciales

Communication : Pourquoi les meilleurs youtubeurs tiennent salon et engrangent des réussites commerciales |visuel

Les 6 et 7 mai, Palexpo accueillera pour la première fois un salon consacré aux youtubeurs, avec Le Royaume du Web. Cette manifestation, qui intéresse avant tout un public très jeune, se veut comme une sorte de festival, qui donnera l’occasion à ces talents de réaliser des performances. A l’origine, le terme de youtubeur s’entendait dans un sens très large, surtout pour évoquer ceux qui postent des vidéos sur ce réseau social.

On l’utilise désormais pour évoquer ceux et celles qui ont réussi à fédérer une communauté autour de leurs productions. Il s’agit donc d’influenceurs, souvent rémunérés pour leur activité, laquelle s’avère de moins en moins vague. Chacun y évolue sur un territoire d’action: humour, mode de vie, beauté, mode, divertissement, littérature, physique, mathématiques, etc.

De leur côté, les grands acteurs économiques s’intéressent de plus en plus à ce phénomène, qui est aussi un moyen de toucher une nouvelle clientèle grâce à une audience en milliers ou en millions de personnes. D’ailleurs, le potentiel de l’image animée n’a jamais eu autant le vent en poupe.

Jusqu’à tout récemment, la puissance des sites web d’hébergement de vidéos échappait en grande partie aux plus de trente ans. Beaucoup ont, certes, entendu parler de la blogueuse Enjoy Phoenix, à la notoriété fulgurante, ou du gameur américain Jordan Maron, 23 ans et déjà multimillionnaire grâce à sa chaîne YouTube. En réalité, ces deux-là sont des épiphénomènes d’un modèle d’affaires qui touche l’ensemble de l’économie, même à une échelle réduite.

Quoi qu’il en soit, les chiffres du géant mondial de la vidéo en ligne ont de quoi donner le tournis: en 2009, près de trois cent cinquante millions de personnes fréquentaient chaque mois YouTube. Un an après, la plateforme était rachetée par Google, qui concluait ainsi sa quatrième plus grosse opération d’acquisition. Aujourd’hui, près de quarante-trois mille vidéos sont visionnées chaque seconde, soit mille quatre cent soixante milliards de vidéos par an. L’engouement pour la vidéo a entraîné l’arrivée d’autres acteurs qui connaissent aussi le succès, comme Dailymotion, Vimeo ou Wistia, chacun ayant son positionnement précis.

Si l’anglais reste la langue dominante sur ce média, les youtubeurs francophones, surtout ceux qui se sont mis assez tôt à la pratique, tirent aussi leur épingle du jeu. Le bricolage des débuts cède de plus en plus la place à une professionnalisation de tous les aspects: tournage, montage et diffusion.

Il n’est donc pas étonnant que cette nouvelle forme d’expression attire des partenaires variés, qui peuvent être des grandes marques globalisées: le Grand JD, un auteur romand qui poste des vidéos de voyages, a convaincu Coca-Cola; Norman, l’un des plus suivis en France, travaille avec Nestlé et, enfin, les youtubeuses beauté sont en contrat avec L’Oréal, Maybeline ou Clinique.

 smartMILE - Cabinet de Conseil 

 Qualité-prix imbattable  

» En savoir plus

 Experts notables 

» En savoir plus

 Services inégalables 

» En savoir plus

Cette «YouTube mania» s’apprête à déferler (en vrai) à Genève, avec Le Royaume du Web, un salon dont la première édition se déroulera à Palexpo, les 6 et 7 mai prochain. On est frappé par le nombre de partenaires associés à la manifestation: Services industriels genevois (SIG), Hôtel Inter-Continental, station de Crans-Montana, UBS, RTS, Tribune de Genève, Securitas ou l’école CREA, entre autres exemples! Il faut dire que la cible drainée par ce type d’événement a de quoi faire saliver toute entreprise établie, soucieuse d’atteindre cette fameuse génération des milléniaux, que l’on dit méfiants, zappeurs et moralistes.

«Ce sera une première en Suisse!», résume Bertrand Saillen, le directeur artistique du Royaume du Web. Grâce à son expérience dans la production audiovisuelle – surtout dans le domaine de la culture, mais aussi dans les BtoB – Bertrand Saillen a déjà de la bouteille et entend bien construire un événement qui ressemble presque à un festival, avec des performances variées. «Je ne voulais pas de ces formules que l’on voit beaucoup dans les grandes villes, comme au Video City Paris, où il n’y a pas d’autre interaction entre le public et les youtubeurs que des séances de dédicaces ou de selfies», insistet- il.

Pour un public jeune

Plus ambitieux, Bertrand Saillen entend montrer que l’on peut être aussi créatif dans la vie réelle que dans le média qui sert de point commun aux quelque quarante talents qu’il a réunis. Il a également veillé à ce que près de la moitié des participants soient originaires de Suisse romande et s’illustrent dans des catégories différentes. Un tel projet requiert enfin une lourde logistique, comparable à celle d’un concert, par exemple.

«La manifestation se tiendra dans un décor impressionnant de treize mille mètres carrés, avec de grandes scènes. J’ai aussi prévu un déroulement particulier, avec quatre sessions identiques de quatre heures trente sur deux jours. J’ai pris cette option pour que chacun puisse opter pour l’horaire qui lui convient le mieux, sachant que la majorité des visiteurs devrait avoir entre 15 ans et 23 ans. J’espère que nous saurons les surprendre et créer une véritable interaction. Les youtubeurs aussi sont demandeurs de ce type d’expérience.»

Sachant que chaque session permet d’accueillir jusqu’à six mille visiteurs, les organisateurs espèrent une fréquentation à hauteur de vingt mille personnes pour ce baptême du feu. Confiant d’être au début d’une tendance, Bertrand Saillen résume son défi. «Tout change. Autant les moyens d’expression vont désormais vers de nouveaux territoires – d’où le nom de Royaume du Web -, autant les marques veulent aussi approcher leurs clients par d’autres approches. Le fait que les stars du web proposent du storytelling n’est pas pour rien dans la réussite de ces rencontres au sommet.

Bien souvent, ce sont des partenariats gagnant-gagnant». De l’avis de nombreux experts, voici quelques clés d’une recette qui marche: un public qui se reconnaît dans des vidéos, grâce au ton et à un langage qu’il comprend; un contenu qui peut se regarder partout, à tout moment, par exemple pendant les temps morts des transports en commun; le tout sans intermédiaire entre l’émetteur et le récepteur.


Source

TOUS NOS SERVICES

Un ensemble complet de services performants pour vous aider à vous concentrer sur votre cœur de métier.

PRÊT À PROSPÉRER? OBTENEZ VOTRE DEVIS GRATUIT AUJOURD'HUI:

Nos experts ont mis au point des outils, lancé des campagnes et réussi des projets avec succès pour des entreprises allant du café local aux sociétés de services nationales. Ils feront la même chose pour vous. Demandez un devis gratuit et découvrez pourquoi smartMILE est considéré comme l'un des meilleurs cabinets de conseil en Suisse romande.

Zone d’activité de notre cabinet de conseil en management, stratégie et organisation dans le Canton de Genève :

Aire-la-Ville, Anières, Avully, Avusy, Bardonnex, Bellevue, Bernex, Carouge, Cartigny, Céligny, Chancy, Chêne-Bougeries, Chêne-Bourg, Choulex, Collex-Bossy, Collonge-Bellerive, Cologny, Confignon, Corsier, Dardagny, Genève Ville, Genthod, Gy, Hermance, Jussy, Laconnex, Lancy, Le Grand-Saconnex, Meinier, Meyrin, Onex, Perly-Certoux, Plan-les-Ouates, Pregny-Chambésy, Presinge, Puplinge, Russin, Satigny, Soral, Thônex, Troinex ,Vandœuvres, Vernier, Versoix, Veyrier

Zone d’activité de notre agence de marketing, web, communication et régie immobilière dans le Canton de Vaud :

Aclens, Agiez, Aigle, Allaman, Apples, Arnex-sur-Nyon, Arnex-sur-Orbe, Arzier-Le Muids, Assens, Aubonne, Avenches, Ballaigues, Ballens, Bassins, Baulmes, Bavois, Begnins, Belmont-sur-Lausanne, Belmont-sur-Yverdon, Bercher, Berolle, Bettens, Bex, Bière, Bioley-Magnoux, Bioley-Orjulaz, Blonay, Bofflens, Bogis-Bossey, Bonvillars, Borex, Bottens, Bougy-Villars, Boulens, Bourg-en-Lavaux, Bournens, Boussens, Bremblens, Bretigny-sur-Morrens, Bretonnières, Buchillon, Bullet, Bursinel, Bursins, Burtigny, Bussigny, Bussy-Chardonney, Bussy-sur-Moudon, Chamblon, Champagne, Champtauroz, Champvent, Chardonne, Château-d’Œx, Chavannes-de-Bogis, Chavannes-des-Bois, Chavannes-le-Chêne, Chavannes-le-Veyron, Chavannes-près-Renens, Chavannes-sur-Moudon, Chavornay, Chêne-Pâquier, Cheseaux-Noréaz, Cheseaux-sur-Lausanne, Chéserex, Chessel, Chevilly, Chevroux, Chexbres, Chigny, Clarmont, Coinsins, Commugny, Concise, Coppet, Corbeyrier, Corcelles-le-Jorat, Corcelles-près-Concise, Corcelles-près-Payerne, Corseaux, Corsier-sur-Vevey, Cossonay, Cottens, Crans-près-Céligny, Crassier, Crissier, Cronay, Croy, Cuarnens, Cuarny, Cudrefin, Cugy, Curtilles, Daillens, Démoret, Denens, Denges, Dizy, Dompierre, Donneloye, Duillier, Dully, Échallens, Échandens, Échichens, Éclépens, Écublens, Épalinges, Épendes, Essertes, Essertines-sur-Rolle, Essertines-sur-Yverdon, Étagnières, Étoy, Eysins, Faoug, Féchy, Ferreyres, Fey, Fiez, Fontaines-sur-Grandson, Forel, Founex, Froideville, Genolier, Giez, Gilly, Gimel, Gingins, Givrins, Gland, Gollion, Goumoëns, Grancy, Grandcour, Grandevent, Grandson, Grens, Gryon, Henniez, Hermenches, Jongny, Jorat-Menthue, Jorat-Mézières, Jouxtens-Mézery, Juriens, La Chaux, La Praz, La Rippe, La Sarraz, La Tour-de-Peilz, L’Abbaye, L’Abergement, Lausanne, Lavey-Morcles, Lavigny, Le Chenit, Le Lieu, Le Mont-sur-Lausanne, Le Vaud, Les Clées, Leysin, Lignerolle, L’Isle, Lonay, Longirod, Lovatens, Lucens, Luins, Lully, Lussery-Villars, Lussy-sur-Morges, Lutry, Maracon, Marchissy, Mathod, Mauborget, Mauraz, Mex, Mies, Missy, Moiry, Mollens, Molondin, Montagny-près-Yverdon, Montanaire, Montcherand, Montherod, Montilliez, Mont-la-Ville, Mont-sur-Rolle, Montpreveyres, Montreux, Montricher, Morges, Morrens, Moudon, Mutrux, Novalles, Noville, Nyon, Ogens, Ollon, Onnens, Oppens, Orbe, Orges, Ormont-Dessous, Ormont-Dessus, Orny, Oron, Orzens, Oulens-sous-Échallens, Pailly, Pampigny, Paudex, Payerne, Penthalaz, Penthaz, Penthéréaz, Perroy, Poliez-Pittet, Pompaples, Pomy, Prangins, Premier, Préverenges, Prévonloup, Prilly, Provence, Puidoux, Pully, Rances, Renens, Rennaz, Reverolle, Rivaz, Roche, Rolle, Romainmôtier-Envy, Romanel-sur-Lausanne, Romanel-sur-Morges, Ropraz, Rossenges, Rossinière, Rougemont, Rovray, Rueyres, Saint-Barthélemy, Saint-Cergue, Saint-George, Saint-Légier-La Chiésaz, Saint-Livres, Saint-Oyens, Saint-Prex, Saint-Saphorin, Saint-Sulpice, Sainte-Croix, Saubraz, Savigny, Senarclens, Sergey, Servion, Sévery, Signy-Avenex, Suchy, Sullens, Suscévaz, Syens, Tannay, Tartegnin, Tévenon, Tolochenaz, Trélex, Trey, Treycovagnes, Treytorrens, Ursins, Valbroye, Valeyres-sous-Montagny, Valeyres-sous-Rances, Valeyres-sous-Ursins, Vallorbe, Vaulion, Vaux-sur-Morges, Vevey, Veytaux, Vich, Villars-Épeney, Villars-le-Comte, Villars-le-Terroir, Villars-Sainte-Croix, Villars-sous-Yens, Villarzel, Villeneuve, Vinzel, Vuarrens, Vucherens, Vufflens-la-Ville, Vufflens-le-Château, Vugelles-La Mothe, Vuiteboeuf, Vulliens, Vullierens, Vully-les-Lacs, Yens, Yverdon-les-Bains, Yvonand, Yvorne.

Retour haut de page