Quels sont les meilleurs smartphones pour la photo en mars 2021 ?

Comparatif mis à jour le 5 mars 2021 – Nous avons dernièrement testé le Xiaomi Mi 11. Si ses performances photo sont plus que correctes, il ne parvient pas à faire mieux que le Google Pixel 5 dans des conditions de basse luminosité. Nous devrions tester prochainement l’Oppo Find X3 Pro qui est très attendu dans ce domaine après son excellent prédécesseur, le Find X2 Pro.

Ce comparatif sera actualisé en fonction des nouvelles sorties et de l’évolution tarifaire des smartphones actuels. Pour connaître notre avis ainsi que l’ensemble des caractéristiques de chaque produit, cliquez sur leur vignette.

1. iPhone 12 Pro Max : le meilleur smartphone iOS pour prendre des photos

L’iPhone 12 Pro Max bénéficie d’un appareil photo qu’aucun autre modèle d’iPhone 12 ne possède. Mais avec un ticket d’entrée à 1.259€, est-ce que les extras de la partie photo justifient une telle dépense ? La réponse est oui, et pas seulement à cause du nouveau stabilisateur d’image. Si vous voulez le plus grand écran jamais vu sur un iPhone, le 12 Pro Max en vaut la peine. Si vous tenez à avoir la meilleure autonomie de tous les iPhone 12, le 12 Pro Max est un choix évident. Et si vous voulez obtenir la meilleure qualité d’image possible pour vos photos et vidéos, là encore, l’iPhone 12 Pro Max est le choix qui s’impose. Cette année encore, le plus grand des iPhone est aussi le meilleur.

2. Samsung Galaxy S21 Ultra : le meilleur smartphone Android pour la photo

Le Samsung Galaxy S21 a été décliné en trois versions. La plus performante, mais aussi la plus chère, est la version Ultra. Ce smartphone possède un grand écran de 6,8 pouces ainsi qu’un processeur Exynos 2100. Côté photo, on se retrouve avec plusieurs capteurs arrières : un capteur principal de 108 Mpx, un ultra grand-angle de 12 Mpx, un premier téléobjectif x3 de 10 Mpx et un deuxième téléobjectif x10 de 10 Mpx.

3. Google Pixel 5 : le top du top à moins de 700 euros

Moins cher que son prédécesseur, mais tout de même plus performant, le Pixel 5 est une évolution dans la droite lignée des Pixel 4 et 4 XL. Sans être le meilleur parmi les modèles haut de gamme, il sait se démarquer par une prestation carrée, des performances au top, une partie photo sophistiquée et une interface sobre.

 

4. Huawei P30 Pro : le meilleur photophone à moins de 500 euros

Comme ses prédécesseurs de la série « P », le P30 Pro mise principalement sur la photo. Cette année, la grande innovation de Huawei est l’intégration d’un capteur photo correspondant à un zoom optique 5x qui offre des résultats franchement impressionnants. Pour parfaire le tableau, cela permet d’obtenir un grossissement hybride 10x d’une qualité inégalée. La partie photo est LA grande réussite de ce smartphone. En revanche, elle ne se fait pas sans contrepartie notamment au niveau du poids du produit et du design qui n’est pas exceptionnel. Il profite tout de même d’un bel écran OLED incurvé de 6,4 pouces, d’une autonomie sensiblement supérieure à la moyenne et d’un capteur d’empreinte sous l’écran.

 

5. Google Pixel 4a : la référence à moins de 400 euros

Avec son unique capteur photo, le Google Pixel 4a impressionne de jour comme de nuit. Mais contrairement à son prédécesseur, il ne néglige pas les autres éléments de sa fiche technique. Outre son excellente partie photo, le 4a affiche de belles performances, une solide autonomie, un très bon écran et un design moderne.

6. Huawei Nova 5T : la meilleure proposition à moins de 300 euros

Face à l’embargo imposé par l’administration Trump, Huawei réagit en proposant de nouveau un smartphone issu de la gamme Nova qui intègre les services de Google. Il s’agit en l’occurrence du Nova 5T qui n’est autre qu’un Honor 20 renommé pour l’occasion.

 

7. Xiaomi Redmi Note 9 Pro : le meilleur rapport qualité-prix à moins de 250 euros

Xiaomi maîtrise de bout en bout sa proposition sur le marché de l’entrée de gamme. Le Redmi Note 9 Pro brille par son design à la fois soigné et original, son autonomie record et son système de recharge très rapide. On apprécie sa partie photo qui s’est améliorée depuis la dernière itération de la firme chinoise.

Les points clés pour bien acheter

En l’espace de quelques années, le smartphone est parvenu à devenir l’unique appareil photo d’un certain nombre de consommateurs. Alors que l’uniformisation du segment smartphone n’a jamais été aussi probante avec des machines adoptant le même format, un monolithe tactile voire les mêmes spécificités techniques, les fabricants entendent toujours se différencier en revendiquant les meilleures aptitudes pour la capture de photo. À coup de partenariat avec de vénérables fabricants d’optique, d’ouverture ultra lumineuse, de double voire triple capteurs stabilisés ou naturellement via la course aux pixels, aux capteurs ou photosites plus gros ou de traitement d’image biberonné à l’IA, cette concurrence a stimulé le « segment » des photophones.

Après avoir tué le marché des compacts et cantonné les hybrides, reflex ou compacts expert à ceux qui entendent prendre le temps pour faire de la belle photo, le smartphone est devenu bien plus que l’appareil photo « du quotidien ». Pour beaucoup, il est devenu leur unique appareil photo. Bien plus facile à transporter, le téléphone embarque aujourd’hui un équipement plus que correct qui peut satisfaire les plus exigeants des photographes.

Ainsi, la photo demeure un élément déterminant lorsqu’il s’agit d’acheter un nouveau smartphone. La bonne nouvelle c’est qu’avec le renouvellement annuel des gammes, les évolutions réservées aux haut de gamme se retrouvent bien souvent les années suivantes sur des machines plus accessibles. Une course en avant qui concourt à faire progresser la photo sur l’ensemble du marché, y compris sur les smartphones à petit prix qui deviennent corrects quand les (bonnes) conditions sont réunies. Voici tout ce qu’il faut retenir pour faire le bon choix et acheter le photophone qui répondra à toutes vos attentes.

Mégapixels et ouverture, kézako ?

La définition d’un cliché réalisé par un capteur photo s’exprime en mégapixels (millions de pixels ou Mpx). Ainsi, plus le nombre de mégapixels est élevé, plus la taille et la définition de l’image sont importantes. Ne tombez pas dans le piège, un capteur de 48 Mpx n’est pas forcément plus performant qu’un capteur de 12 Mpx. L’ouverture est également un élément à prendre en compte. Elle s’exprime en f/n. Plus « n » se rapproche du 0, plus l’ouverture est importante et permet au capteur de capturer plus de lumière.

Grand-angle, ultra grand-angle, téléobjectif, quel type d’objectifs pour son smartphone ?

Pendant plusieurs années, la grande majorité des smartphones n’étaient dotés que d’un seul capteur avec un objectif grand-angle et ne permettaient donc pas de varier les types de clichés. Ce sont des constructeurs comme Huawei qui ont popularisé le double, puis le triple et enfin le quadruple capteur. Généralement, l’objectif grand-angle est couplé à un ultra grand-angle et/ou à un téléobjectif. Le premier permet dans certaines situations de prendre des plans larges sans avoir à reculer. Le second est quant à lui utile pour capturer des sujets éloignés.

Chez quelle marque acheter le meilleur smartphone pour la photo ?

Les cadors de la téléphonie mobile que sont Huawei et Samsung excellent dans ce domaine avec un équipement complet de qualité. N’oublions pas Google et Apple qui intègrent dans les Pixel et les iPhone un logiciel de traitement particulièrement efficace.

Combien coûte un bon photophone ?

Il n’est pas nécessairement utile de s’offrir un smartphone haut de gamme pour bénéficier d’une bonne qualité photographique. Des marques comme HonorXiaomi ou Realme permettent d’avoir des photophones complets à petit prix. Quelques concessions sont toutefois faites et ces smartphones peinent généralement à rendre des rendus exploitables dans des conditions de basse luminosité. Le Google Pixel 4a est une exception.

Pour aller plus loin :

D’autres sélections qui pourraient vous intéresser :

Source