Un marché de l’impression stimulé par l’usage à domicile en Europe sur T4

Les ventes de systèmes d’impression ont progressé de 5% entre octobre et décembre derniers en Europe de l’Ouest, sans pour autant permettre au chiffre d’affaires généré de progresser. Au cours de cette période, le marché français s’est contracté de plus de 2%.

La hausse des livraisons d’imprimantes et de multifonctions est restée forte à l’ouest du vieux continent au quatrième trimestre 2020, selon IDC. Elle s’est établie à +5% par rapport à la même période en 2019, après avoir déjà atteint +12,9% lors du troisième trimestre. Las, cette nouvelle progression des volumes n’a engendré qu’une faible croissance du chiffre d’affaires du secteur à +0,6%. Un résultat qui s’avère néanmoins bien plus satisfaisant que celui enregistré entre juillet et septembre derniers, période lors de laquelle les revenus s’étaient contractés de 9,6%. Pour IDC, c’est l’impact négatif des mesures sanitaires sur les livraisons de systèmes d’impression A3 et de production qui explique cette quasi-stagnation de la valeur.

Travail et enseignement à domicile stimulent le marché

Au quatrième trimestre, ce sont encore une fois les achats répondant aux besoins des télétravailleurs et de l’éducation à domicile qui ont tiré les volumes vers le haut. Les dépenses réalisées pour l’équipement des foyers ont été principalement orientés vers les produits jet d’encre d’entrée de gamme et les systèmes laser monochromes. Deux catégories de matériels qui étaient immédiatement disponibles à prix attractifs en fin d’année passée.

Les achats destinés à équiper les entreprises, eux, sont restés largement insatisfaisants. IDC note néanmoins des signes de reprise avec un redémarrage des déploiements et des appels d’offres. Toutefois, il est encore difficile de tabler sur un redémarrage franc des ventes de matériels professionnels dans un avenir proche, étant donné que « beaucoup d’organisations et d’établissement d’enseignements resteront en confinement une bonne partie de 2021 », indique IDC.

Les volumes de A3 plongent de plus de 12%

Dans le contexte du quatrième trimestre 2020 ici décrit, les livraisons de systèmes d’impression jet d’encre ont enregistré une hausse globale de 5%, et de 10% s’agissant des modèles grand public. Sur le segment des produits laser, la croissance des ventes a atteint 5,5%. Cette progression a été permise par le dynamisme des achats de multifonctions et d’imprimantes A4 monochromes. Enfin, le segment A3 a beaucoup souffert avec un recul du nombre d’unités commercialisées de plus de 12%.

Tous les pays d’Europe de l’Ouest n’ont pas participé de façon égale à la progression trimestrielle du marché de l’impression dans la région. Le Royaume-Uni (+17,6%), l’Espagne (+6,3%) ou encore l’Allemagne (+3,5%) ont apporté une contribution positive. A l’inverse, l’Italie (-4,5%) et la France (-2,3%) ont tiré le résultat d’ensemble vers le bas. IDC explique le recul subit en France par le fait que le troisième trimestre 2020 avait été particulièrement positif. Mais ce fut aussi le cas sur certains des marchés qui ont continué de croître entre octobre et décembre derniers.

Source