WEB: de nombreuses améliorations apportées à go.epfl.ch

15.04.21 – go.epfl.ch permet à toute personne authentifée à l’EPFL de créer et de gérer des raccourcis (des urls brèves) vers n’importe quelle page web. L’infrastructure de cette application a été mise à jour, ce qui ouvre la porte à de nombreuses évolutions du service.

Au moment de rédiger cet article, go contient 9’146 entrées publiques: une belle preuve de son succès. La page go.epfl.ch/stats résume les chiffres de l’application go :

Today, go.epfl.ch inventories 9606 shortened URLs of which 5’611 are internal to EPFL (i.e. epfl.ch) – either 58%. Since it has been launched, this website has done 12’362’262 redirects

Nicolas Borboën, service manager go

Voici ce qui a été amélioré en mars 2021.

  • Ajout des liens pour s’authentifier ou accéder à son profil dans le menu sur la version mobile (sur les smartphones).
  • L’édition d’un lien avec une date d’expiration infinie se fait correctement.
    En effet, il est possible de déterminer une TTL (Time to live) pour chaque raccourci créé. Par défaut, il est sélectionné à ‘infini’, symbolisé par le signe .
  • La validation des URLs ne bloque plus les liens contenant des « ~ », « # » ou « @ ». Vous pouvez désormais créer des raccourcis sur des adresses comportant ce type de caractères spéciaux.
  • Le bug des liens dans le résultat de la recherche a été réglé.
    L’application permet de chercher parmi tous les raccourcis publics créés, via l’icône ‘loupe’ du bandeau, en tenant compte aussi bien du texte du raccourci que celui présent dans l’url de destination.
  • La FAQ a été mise à jour. Elle vous liste les fonctionnalités du service et vous permet de reporter des abus ou des bugs. Elle donne des explications sur la manière dont le système est implémenté et comment vous pouvez en tirer parti.
  • Un canal Telegram annonçant les nouveaux liens raccourcis est maintenant disponible : https://go.epfl.ch/tg_channel. Si vous désirez suivre en direct la création des raccourcis, abonnez-vous.
  • Quelques mises à jour enfin pour qui s’intéresse à la technique:
    • Le système d’exploitation du serveur a pu être mis à jour à sa dernière version ;
    • L’architecture de l’application a été modernisée ;
    • Le framework PHP (Laravel) a été mis à jour de la version 5.4 à la version 8 ;
    • La base de donnée PostgreSQL a été upgradée de la version 9 à la version 13 ;
    • Le reverse proxy (Traefik) est passé de la version 1.7 à la version 2.3.7 ;
    • Un système de monitoring basé sur Prometheus, visible sur support.epfl.ch, est maintenant en place.
Natalie Meystre

Source