Webconférence RH : après la Covid-19, les nouvelles organisations du travail

Le 18 mars, Enjeux RH et Le Monde Informatique vous convient à une webconférence sur l’organisation du travail post covid-19. Nous y accueillerons Hélène Gemähling, DRH de Nespresso, Stéphane Gannac, DGA de la Mutuelle Générale et Fabien Girerd, DG de la startup Jooxter. Et nous terminerons par un débat sur l’avenir des bureaux physiques avec Thibault Champey, DG France de Dropbox, Anne-Marie Husser, DRH d’Amazon France et Mathilde Maitre, directrice du design de Fabernovel.

Il y a un an, le confinement généralisé prenait à froid la plupart des entreprises. Télétravail forcé, à 100% et généralisé, mesures sanitaires drastiques, réunions et collaboration à distance, management d’équipes dispersées, bureaux vidés… L’organisation du travail s’est d’abord transformée sous la contrainte. Puis, certaines habitudes se sont installées. Qui sait, peut-être même pour durer. Le 18 mars, à 9h, Enjeux RH et Le Monde Informatique accueilleront six témoins directs de cette transformation du travail lors d’une webconférence.

Une organisation du travail qui se cherche

Nous ouvrirons cette matinée avec Hélène Gemähling, DRH de Nespresso France. Elle partagera la réalité de cette étrange année 2020 qui se prolonge encore aujourd’hui. En télétravail depuis presque un an, à quelques semaines près, elle nous parlera de l’impact sur les équipes, de l’organisation et de l’accompagnement des managers, des bascules étonnantes de la relation client à distance, de l’entraide entre différents métiers ou du sujet sensible des boutiques. Nous évoquerons aussi le nouveau siège de Nestlé, investi fin février 2020 par les seules équipes de Nespresso. Prêts pour de nouveaux modes de travail, ces bureaux attendent le retour des équipes de nouveau en télétravail à 100%.

Inscrivez-vous à notre web conférence après la Covid-19, les nouvelles organisations du travail.

Du télétravail à la carte

Beaucoup d’entreprises ont opté pour des accords de télétravail étoffés, de la souplesse sur le lieu de travail à distance, etc. La Mutuelle Générale, elle, a choisi une voie ouverte et beaucoup plus radicale avec son projet Open travail imaginé en juillet 2020 et déjà en route : la possibilité pour les collaborateurs de choisir entre 0 et 5 jours de télétravail par semaine et de s’organiser en matière d’horaires et de lieu de travail. Stéphane Gannac, DGA en charge des RH de la Mutuelle Générale nous dévoilera les dessous de cette réflexion, de l’organisation mise en place, avec ses avantages et ses difficultés.

Fabien Girerd, fondateur de la startup Jooxter, éditeur d’une solution de l’occupation des espaces de réunion, nous racontera lui, comment les besoins de ses clients ont soudain changé. Comment il est devenu impératif pour eux d’organiser en souplesse l’ensemble des espaces de bureau, et pas seulement des salles de réunion.

Que faire des bureaux physiques ?

Pour prolonger ce constat, une question se pose dans ce nouveau monde du travail, bousculé, incertain : que faire des bureaux d’entreprise ? Les bâtiments physiques vont-ils vraiment réduire comme peau de chagrin ? Vont-ils s’accorder avec un télétravail installé pour durer et une virtualisation croissante des collaborations et comment ? Doit-on parler d’un bureau « ailleurs », nomade, à la maison, à la campagne ou en bord de mer, dans un coworking, dans les transports ?…

Pour en débattre et clore la matinée, nous recevrons trois invités qui exploreront ensemble la façon de mener à bien cette réflexion. Anne-Marie Husser, DRH d’Amazon France, nous décrira les nouveaux bureaux parisiens du géant états-unien, dans lesquels il est installé depuis 2019. Amazon avait anticipé de nouveaux espaces, déjà plus adaptés au travail d’aujourd’hui. Dropbox, comme nous le racontera Thibault Champey, son DG France, réfléchit au contraire, à partir d’une page blanche, à de nouveaux espaces de travail. Ils partageront leur expérience avec Mathilde Maitre, directrice du design chez Fabernovel, dont le métier consiste justement à étudier la transition des bureaux physiques des entreprises.

Source